A L’Attention du Premier Vice-président de l’ URD

Nous jeunes , femmes et hommes militants et sympathisants de l’ URD avons appris avec tristesse l’adhésion par surprise et en catimini de l’ancien Premier Ministre du régime défunt Monsieur Boubou Cisse à la section de Djenne en qualité de Secrétaire aux affaires économiques.Cette adhésion qui aurait pu paraître normale conformément aux statuts de notre Parti notamment l article 4 et suivants qui disposent que l adhésion est libre et volontaire, force est de reconnaître que cette cooptation heurte les principes d’ éthique pourtant édictés par les mêmes statuts et le Règlement intérieur de l’ URD .
Nous précisions d’ emblée n’ avoir rien contre la personne de Monsieur Boubou Cissé. Mais notre devoir de préserver l’ héritage du Feu Président CISSE et ses valeurs exige de nous de porter nos doléances de manière respectueuse et responsable au BEN , doléances que nous argumentons comme suit:
1. Boubou Cisse est membre du gouvernement qui a truqué les élections truquées en 2018 .
2. Les violentes répressions dont des blessés militants URD et plus récemment les 10 et 11 juillet 2020, une dizaine de nos camarades membres du M5RFP (dont un mineur de 15 ans) ont trouvé la mort à cause du gouvernement déchu dont Boubou Cisse était Seul et unique Chef du Gouvernement .« Les forces de l’ordre ont usé d’une force excessive et létale contre eux, en tirant à balles réelles. » a déclarée du 13 juillet 2020, Amnesty Internationale. À Cette époque, Boubou Cissé était premier ministre, chef du gouvernement. Sa responsabilité morale, politique voire pénale est engagée dans ce dossier car il était oui le seul membre du gouvernement en fonction. L’URD victime de cette répression hier, ne peut en endosser la responsabilité aujourd’hui par son adhésion incestueuse.
3.Son attitude arrogante, méprisante et jusqu’au-boutiste vis à vis des enseignants , a porté un coup difficile à l’école malienne. Laissant hypothétique l’avenir scolaire des enfants les moins nantis et les parents d’élèves et étudiants hagard face au sort des siens.
4. En dépit d’être le principal héritier politique d’IBK, Monsieur Boubou Cissé et ses sbires ont empêché notre parti de jouer pleinement son rôle sur l’échiquier politique national, truquant régulièrement les élections et lésant nos sympathisants et militants durant les 7 ans de ce régime.
5.Depuis 2013, Monsieur Boubou Cissé est Ministre jusqu’à être deux fois Premier ministre sous le régime IBK, Et il est tombé avec IBK. Dans un pays normal, on aurait assisté à une mort politique des deux principaux acteurs de ce régime de répression et qui ont contribué à mettre le Mali en lambeaux.
6.Monsieur Boubou Cisse s’est entêté contre l’avis de Soumaila CISSE a organiser des élections législatives de 2020 sans apporter à notre défunt Président la sécurité requise et n’a jamais réuni les véritables conditions pour mettre un terme à la détention arbitraire du défunt Président Soumaila CISSE ce qui a d’ailleurs contribué à fragiliser sa santé et on connaît la suite malheureuse.
7. Occupant cumulativement le poste de PM et de Ministre des Finances Monsieur Boubou Cisse est au début au milieu et la fin de toutes les opérations de mauvaise gouvernance et de corruption de l’ ETAT que le Président Soumaila n’ a cessé de dénoncer jusqu’à exiger une enquête parlementaire que régime a torpillé .
8. Monsieur Boubou Cisse cristallise avec son Président sur ses épaules,toutes les frustrations récentes de notre peuple et de différentes catégories socioprofessionnelles : éducation avec la prise en otage de l’ Ecole durant des mois, les grèves illimitées de la santé, de la justice, la mauvaise gestion de la pandémie Covid-19 et le boycott de la culture du coton dont nous connaissons encore les conséquences sur le panier de la ménagère avec la hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires.
9. Ce nouvel adhérent de Djenne a des intentions claires mais il échappera difficilement aux poursuites judiciaires qui arriveront tôt ou tard et dont la satisfaction est un des points majeurs des revendications du M5.
10. Boubou Cisse et son clan aidés par certains dirigeants de l’URD se sont lancés à l’assaut donc de notre URD. Adhérer à l’URD puis de secrapprocher des ténors de l’URD dans différentes sections pour briguer la candidature de notre parti en achetant les consciences et votes de nos honnêtes dirigeants. Ce plan est perceptible par le commun des mortels.
NOUS DEVRIONS TOUS DIRE NON!!!
C’est pourquoi Monsieur le vice-président, face au danger de l’éclatement du parti, à sa balkanisation et au tribalisme venant qui transparaît également, Et dans le souci de la préservation des valeurs et des principes qu’a insufflés feu le Président Soumaïla Cissé dans l’ADN de notre mouvement, nous exigeons une session extraordinaire du BEN pour :
– décider sans délais de la mise en place d’une commission d’enquête indépendante pour situer les responsabilités des acteurs qui sont derrière ce macabre plan clandestin destiné à tuer l’URD et prononcer les sanctions qui s’imposent conformément aux dispositions Titre V Discipline articles 70, 71 et 72 du Règlement intérieur à l’endroit de leurs auteurs.
– rendre publique les conclusions de cette enquête en informant les militants et en tirer tous les enseignements qui s’imposent.
– statuer et suspendre le processus d’adhésion de Boubou Cisse initié par la section de Djenne et prononcer l’exclusion de Monsieur Boubou Cisse de notre parti où il ne saurait dans les circonstances actuelles être le bienvenu.
En l’absence de décisions prises par le BEN dans les meilleurs délais, nous, jeunes, femmes et hommes de l’URD n’hésiterons pas à entreprendre toutes les démarches utiles de mobilisation y compris par voie de recours à justice contre ces actes de corruption politique qui créent des véritables préjudices à notre parti et mettent en péril son avenir .
Très Haute Considération
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.