Sommet Afrique-France Bamako 2016 : LA MINUSMA PROMET SON SOUTIEN AU COMITÉ D’ORGANISATION

Abdoullah Coulibaly president comite nationale organisation sommet france afrique ihemLe président du Comité national d’organisation du sommet Afrique-France, Adboullah Coulibaly, a reçu vendredi une délégation de la Minusma conduite par Koen Davidse, l’adjoint au représentant spécial du secrétaire général de l’ONU. Au cours de leurs échanges, les deux personnalités ont parlé des dispositions sécuritaires que nécessitera cette grande rencontre prévue en 2016 dans notre capitale. Elles ont aussi évoqué les questions de développement et de la jeunesse qui seront notamment débattues pendant le sommet.

Le président du Comité national d’organisation du sommet Afrique-France s’est réjoui de cette visite de la Minusma qui est la première du genre depuis l’installation de son équipe. « La Minusma est un grand ami du Mali. Nous vous remercions pour votre accompagnement à relever le défi sécuritaire et de développement dans notre pays », a-t-il indiqué.
En réponse, l’adjoint du patron de la Minusma dira que cette visite était très importante et très utile pour avoir permis aux deux parties de faire un tour d’horizon de questions portant sur la sécurité, l’économie et la situation sociale du Mali. Sur une question relative à l’implication de la Minusma à la bonne organisation du sommet, Koen Davidse a répondu : « Pour nous, ce sommet est très important. Nous sommes à vos côtés. On va coopérer avec le comité d’organisation. J’espère que ça va être un grand succès. On est vraiment optimiste que ça va réussir ».
Ayant pour thème « paix et sécurité en Afrique », le prochain sommet Afrique-France réunira en 2016 plus d’une cinquantaine de chefs d’Etat et de gouvernement dans notre capitale. Le comité d’organisation de l’événement comprend plusieurs commissions thématiques : finances, infrastructures et logistique, accueil, protocole et hébergement, sécurité, santé et assainissement, transport, médias.
Les travaux du sommet se tiendront au Centre international de conférence de Bamako. Les délégations seront hébergées dans les villas des hôtes et dans les grands hôtels de la capitale. L’hôtel Mariétou Palace en cours de finition, va sans doute accroitre l’offre hôtelière pour ce grand rendez-vous. La tenue de ce sommet dans notre pays constitue un soutien de taille au processus de paix en cours.
M. KEITA

source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *