Sécurité alimentaire : La CEDEAO offre 793 tonnes de céréales au Mali

Dans le cadre de l’assistance alimentaire et nutritionnelle de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à certains de ses états membres affectés par la pandémie à coronavirus, le Mali a bénéficié d’un don de la part de l’organisation régionale. La cérémonie de remise officielle de ce présent a eu lieu samedi dernier dans la cour de l’Office des produits agricoles du Mali (Opam) à Bakaribougou dans la zone industrielle.

 

Repartis en deux lots, le premier est constitué de 237 tonnes de céréales. Il est financé par le Fonds des urgences humanitaires de la Commission de la Cedeao pour les secours en cas de catastrophes ou de soutien aux états membres touchés par une urgence humanitaire. Le deuxième est composé de 556 tonnes financées par les ressources du Projet d’appui au stock de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest, soutenu financièrement par l’Union européenne à hauteur de 56 millions d’euros (36,7 milliards de Fcfa).

Ces céréales, composées de 349 tonnes de riz, 172 tonnes de sorgho, 172 tonnes de mil et 100 tonnes de maïs, seront prélevées sur les stocks de la réserve régionale de sécurité alimentaire, dont une partie est entreposée dans les magasins de l’Opam.

Elles seront distribuées gratuitement aux ménages les plus touchés par les différentes crises que connaît notre pays. Car, la Covid-19 a causé la rupture des chaines d’approvisionnement alimentaire de nos nombreux pays, dont les importations alimentaires représentaient un outil stratégique pour couvrir les besoins des populations.

Présidant la cérémonie de remise, le ministre des Maliens de l’éxtérieur et de l’Intégration africaine Alhamdou Ag Ilyène a rappelé la création depuis 2013 de la réserve régionale de la sécurité alimentaire par un acte additionnel en vue d’apporter une réponse adéquate à la situation de crise alimentaire consécutive aux sécheresses récurrentes et aux conséquences des conflits. «La Cedeao a toujours été présente auprès des Maliens, toutes les fois où elle a été sollicitée», a reconnu Alhamdou Ag Ilyène. Au nom du président de la Transition Bah N’Daw, il a renouvelé la gratitude et les sincères remerciements du gouvernement à l’endroit de l’organisation sous-régionale et l’ensemble des partenaires techniques et financiers (PTF).

Solidarité vraie à laquelle le ministre commissaire à la sécurité alimentaire n’a pas été insensible. «La Cedeao avait, dans le cadre de la riposte contre la pandémie du coronavirus, offert près de 3.000 tonnes de céréales à notre pays. Nous sommes fiers de cette coopération et de cette marque de solidarité», a dit Redouwane Ag Mohamed Ali. En la matière, la réserve régionale doit nous aider sur le moyen et long terme à faire en sorte que nous soyons capables de faire face à toute situation de crise, en mobilisant les excédents de céréales auprès de nos producteurs et des agriculteurs dans les régions, a apprécié le commissaire en charge de l’Agriculture de l’Environnement et des Ressources en Eau de la Cedeao, Sékou Sangaré.

Makan SISSOKO

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.