Le Japon accorde un financement d’un million de dollars à l’initiative d’Onu Femmes Mali

Dans le cadre de la consolidation de la paix, de la sécurité et de la prise en compte effective de la dimension genre dans la réponse humanitaire, Onu Femmes Mali a bénéficié d’un financement du Royaume du Japon pour la mise en œuvre du programme d’appui aux initiatives communautaires de réconciliation et de relèvement économique des femmes en période post-crise. D’un montant d’un million de dollars Usd, soit environ 490 millions de Fcfa, ce programme de 12 mois vise la participation des femmes affectées par la crise dans la région de Gao ; le renforcement des capacités économiques des femmes pour leur autonomisation et leur pleine participation au processus de médiation, de réconciliation, de paix et de sécurité.

forum femme filles egalite parti politique onu

Le lancement officiel dudit programme a eu lieu le vendredi 26 juin 2015 à l’hôtel Radisson Blu de Bamako. C’était en présence du représentant résident d’Onu Femmes au Mali, Dr. Maxime Houinato ; de l’ambassadeur du Japon au Mali, Akira Matsubara ; du secrétaire général du ministère de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, Aser Kamaté, et de la porte-parole des partenaires de mise en œuvre du projet, Doucouré Mariétou Diaby.

Depuis l’éclatement de la crise multidimensionnelle qu’a connue le Mali en 2012, Onu Femmes œuvre aux côtés du gouvernement du Mali pour le respect et la sauvegarde des droits fondamentaux des femmes et des jeunes filles. Plusieurs initiatives ont été menées par les départements sectoriels tels que le ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, les forces armées et de sécurité ainsi que le ministère de la Justice pour une plus grande implication des femmes, leur participation effective et leur protection en situation de conflits et de post-conflits.

Ces programmes, visant la participation et la protection des femmes, sont également accompagnés d’initiatives socio-économiques, étant donné que les questions économiques, de réinsertion et de réintégration demeurent des parties intégrantes de tout mécanisme de résolution de conflits.

Afin de consolider les acquis et étendre le score des activités menées au profit de la participation effective des femmes dans le processus de paix et de réconciliation, le Royaume du Japon, à travers sa représentation diplomatique au Mali, vient d’accorder un financement d’un million de dollars Usd à Onu Femmes pour la mise en œuvre du programme d’appui aux initiatives communautaires de réconciliation et de relèvement économique des femmes en période post-crise.

Deux objectifs principaux sont visés par ce programme. Il s’agit primordialement d’une initiative d’accompagnement de l’action gouvernementale en contribuant, de manière significative, à la réponse du Mali en faveur du plan d’action en sept points du secrétaire général des Nations-Unies pour la prise en compte de la problématique hommes-femmes dans la consolidation de la paix. Mais également à travers ce programme, Onu Femmes entend contribuer à la mise œuvre du Plan d’action national de la résolution 1325 du Mali.

De façon spécifique, le programme apportera des réponses multiformes dans quatre volets principaux. Il s’agit de la participation effective des femmes dans les mécanismes locaux de prévention et de consolidation de la paix ; de l’accès des femmes affectées par le conflit aux moyens de production et de ressources économiques ; de l’information des femmes en matière de citoyenneté et d’éducation à la médiation ; et de l’accès des femmes aux services de la police et de la justice.

La première phase du programme se focalisera principalement sur la région de Gao avec l’intervention de quatre partenaires d’exécution, à savoir la police nationale ; le Groupe de recherche, d’étude et de formation femme-action (Greffa) ; l’Association malienne pour la promotion et le développement de l’environnement au Sahel (Amprode Sahel) et l’Agence pour la coopération, la recherche et le développement (Acord Mali). Des missions de suivi des activités sur le terrain seront conjointement menées par Onu Femmes, le Japon, le gouvernement du Mali et les partenaires de mise en œuvre.

Pour le représentant-résident d’Onu Femmes au Mali, Dr. Maxime Houinato, le programme permettra de mieux outiller les femmes à connaître leurs droits, sans empiéter sur ceux des autres et à donner la bonne information aux leaders traditionnels, religieux, communautaires et politiques sur la nécessité de l’implication des femmes dans le processus de réconciliation, de négociation et de gestion des conflits. Il a remercié les partenaires qui ne cessent de faire confiance à Onu Femmes dans la mise ne œuvre de ces divers programmes.

Selon l’ambassadeur du Japon, Akira Matsubara, ce programme, d’un montant d’un million de dollars Usd, soit environ 490 millions de Fcfa, s’inscrit dans le cadre de la coopération économique non-remboursable de son pays en faveur du Mali. Quant au secrétaire général du ministère de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, Aser Kamaté, il a rappelé que ce projet intervient quelques mois seulement après la signature du contrat de réhabilitation de l’Ecole nationale de police, entièrement financée par le Japon. Il a remercié l’engagement d’Onu Femmes depuis 2013 aux côtés de son ministère pour la protection des femmes et des filles contre toutes formes de violences, à travers surtout la mise à disposition d’une ligne verte, 80333, pour les victimes.

Pour sa part, la porte-parole des partenaires de mise en œuvre du programme, Doucouré Mariétou Diaby, a remercié Onu Femmes et le Japon pour avoir placé leur confiance en sa structure pour la mise en œuvre des activités du programme, tout en réitérant son engagement pour la réalisation des activités.

Diango COULIBALY

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.