Financements de projets au Mali : Le président d’Afreximbank va débloquer 700 millions de dollars

Cette annonce a été faite par la cellule de communication de la Présidence de la République du Mali. Dans un communiqué, il est indiqué que le président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience dans l’après-midi du 28 mars 2018 au Palais Présidentiel de Koulouba, le président de la Banque Africaine d’Import-export (Afreximbank), le Nigérian Dr. Benedict Oramah

Au cours de l’audience, il a été essentiellement question des possibilités d’investissement de l’institution financière multilatérale dans notre pays qui, « de nos jours, est une destination fiable », a-t-il expliqué.
A sa sortie d’audience, celui qui préside aux destinées de cette institution multilatérale panafricaine de financement du commerce depuis 2015 a indiqué qu’il a été honoré d’être reçu par IBK, dont il salue le leadership et l’intérêt qu’il porte aux questions économiques et financières, mais surtout à la paix et la stabilité, pour le développement de son pays qui sort d’une grave crise sécuritaire, poursuit le communiqué.
Dr Benedict Oramah a également expliqué : « Nous avons discuté du travail remarquable que ne cesse de déployer constamment le Président IBK dans son pays, et également des projets de développement en cours au Mali. Nous avons identifié les domaines de financement dans lesquels notre banque peut financer à hauteur de 700 millions de dollars américains, notamment les parcs industriels, la transformation industrielle dans le domaine du textile, le transport ferroviaire entre le Mali et le Sénégal, et des conditions dans lesquelles  Afreximbank pourrait soutenir le Mali à se préparer à faire face à une éventuelle gestion conjoncturelle d’urgences alimentaires. Nous poursuivrons nos rencontres dans les jours à venir avec les ministères en charge de ces domaines d’activités », souligne le communiqué.
S’agissant du climat d’affaires au Mali, le président d’Afreximbank a estimé que « le Mali de nos jours est une destination fiable en termes d’investissement et c’est justement la raison pour laquelle nous sommes ici. Nous essayons de voir dans quelle mesure nous pourrons aider le pays à renforcer une paix durable dans la sécurité avec toutes les initiatives engagées dans le cadre du G5-Sahel. Bien entendu, nous voulons identifier les domaines clés à fort potentiel, à fort impact et nous voulons nous assurer que tous ces projets et initiatives puissent effectivement se concrétiser», rapporte-t-on.
Avant de préciser que l’Afreximbank a pour vocation le financement et la promotion du commerce intra et extra-africain. Elle a son siège au Caire en Egypte, mais dispose d’une succursale régionale basée à Abidjan pour couvrir l’Afrique de l’Ouest francophone, d’une filiale basée au Nigeria couvrant l’Afrique de l’Ouest anglophone, et d’une succursale basée au Zimbabwe pour l’Afrique australe. Créée en 1993, l’institution multilatérale panafricaine de financement du commerce compte 37 pays membres.

 Mahamane Maïga

Lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *