Coopération militaire Mali-France : Fin des opérations de la force Takuba

Dans un communiqué de presse, la France a mis fin aux opérations de la force Takuba au Mali. Cette nouvelle a été annoncée vendredi 1er juillet 2022, par  l’Etat-major des armées françaises.

« La réorganisation du dispositif militaire français au Sahel, décidée en relation étroite avec les partenaires européens et nord-américains, a conduit à la fin des opérations de la TF Takuba au Mali à compter du 30 juin 2022 », précise le communiqué.

Qualifiant la Task force Takuba de « succès stratégique et tactique », l’armée française rappelle qu’elle a réuni « plus de 10 pays européens, conscients des conséquences de la détérioration de la situation sécuritaire au Sahel pour la sécurité de l’Europe  et  a permis la formation d’unités maliennes adaptées au combat contre les terroristes, notamment dans la zone des trois frontières », exprime ce communiqué.

Par ailleurs, l’Etat-major des armées françaises considère que « l’opération Barkhane et la Task force Takuba témoignent de ce dont les Européens sont capables d’accomplir ensemble dans des environnements sécuritaires complexes ». Et assure que « les leçons tirées de cette expérience opérationnelle et « l’esprit Takuba » perdureront hors du Mali.

Il est également souligné dans ledit communiqué que la Task force a été lancée « le 27 mars 2020 » et a réuni jusqu’à 10 nations contributrices (Belgique, République Tchèque, Danemark, Estonie, France, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Portugal, Suède). « La force Takuba comptait jusqu’à 800 à 900 soldats d’élite, chargés d’aidés les forces maliennes face aux groupes djihadistes liés à Al-Qaida ou à Daech », souligne ce document.

À noter que la fin de la force Takuba marque une étape importante du retrait français du Mali, avant un retrait totale de la force Barkhane qui devrait s’achever dans les prochains mois.

Fily SISSOKO

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.