Coopération Mali-Monaco: sur la voie d’un raffermissement

Une mission conduite par la Directrice adjointe de la Coopération internationale de Monaco, Marie Poyard Vatrican, est en fin de séjour dans notre pays. Cette mission, d’une grande importance pour notre pays, avait pour objectif d’examiner les voies et moyens d’un raffermissement de la coopération entre notre pays et Principauté de Monaco en matière de santé. Il s’agissait également de faire le point des partenariats engagés par Monaco avec les acteurs locaux dans notre pays.

Marie Poyard Vatrican Directrice adjointe Cooperation internationale Monaco

La Directrice adjointe de la Coopération internationale de Monaco était accompagnée par Mme Candice Manuelle, Responsable des Programmes Mali à la Direction de la coopération internationale de Monaco.
Il faut rappeler que Coopération monégasque intervient dans notre pays, depuis fin 2006, autour des secteurs de la santé, de l’éducation, de la microéconomie et de l’environnement. Elle a démarré sous des bons auspices, bénéficiant de l’excellent creuset que représente la société civile malienne. Ses appuis se traduisent par une réponse aux besoins, en matière de santé publique par la lutte contre la drépanocytose, le développement d’un réseau de laboratoires en zones rurales et l’accès à l’eau potable en zone désertique ; une réponse à la vulnérabilité des populations les plus démunies en matière d’accueil et d’éducation (orphelins, étudiants défavorisés, handicapés).
À cela il faut ajouter le lancement de projets innovants en matière de micro-économie, d’éducation non formelle et d’appui aux stratégies de développement au niveau local. Les partenaires sont principalement des ONG locales de grande qualité et le Ministère de la Santé. La présidence malienne est très au courant de la présence de la Coopération monégasque, elle a facilité la réalisation de plusieurs projets et entretient d’excellentes relations avec le Gouvernement de la Principauté de Monaco. Les priorités géographiques, indique-t-on, sont le District de Bamako, le Cercle de San et la région de Tombouctou.
En revanche, des actions pertinentes identifiées dans d’autres localités du Mali pourraient bénéficier d’un appui de la Coopération monégasque.
Les canaux de mise en œuvre de l’aide de Monaco au Mali sont : les subventions directes à des organisations de la société civile ou à des structures étatiques ; les subventions des ONG monégasques.
Des actions sont en cours, financées par la section internationale de la Croix-Rouge monégasque et la Fondation Albert II de Monaco en partenariat avec la Coopération monégasque.
Même si le partenariat multilatéral fait partie des canaux de financement de la Principauté de Monaco, il n’est pas actif à ce jour au Mali.

Par Bertin DAKOUO

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *