Aide humanitaire : l’UE apporte 656 millions de FCFA

La Commission européenne a alloué 1 million d’euros supplémentaires (656 millions de Fcfa) pour répondre à la crise humanitaire qui sévit dans le nord du Mali, où plus de 50 000 personnes se sont déplacées depuis le mois de mai, suite à une reprise des affrontements. Le communiqué qui annonce cet appui financier, précise que ces fonds portent à 41 millions d’euros, l’aide humanitaire apportée par l’Union Européenne au Mali en 2015.

drapeau logo union europeenne ue

Ces nouveaux fonds permettront d’intensifier les efforts de secours dans le nord du pays et de fournir une assistance en produits alimentaires, eau et soins de santé aux Maliens récemment déplacés ainsi qu’aux populations hôtes. Les communautés qui accueillent les personnes déplacées par le conflit figurent parmi les plus pauvres du Mali, sont déjà touchées par l’insécurité alimentaire et ne disposent pas d’assez de ressources. D’où leur égal besoin d’aide.
«Il est essentiel que nous venions en aide aux milliers de Maliens qui en ont besoin et qui, en raison du conflit, sont plus difficiles à atteindre. Cette assistance est encore plus urgente alors que la période de soudure démarre», a déclaré Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises.
« Les plus récents affrontements ont eu pour effet une restriction des mouvements et de la présence des acteurs humanitaires au Nord, qui étaient déjà limités, et par conséquent une réduction de l’accès aux populations affectées par le conflit. Il est fondamental que l’on ménage un accès sécurisé aux agences humanitaires et aux populations dans le besoin», a-t-il ajouté.
3,1 millions de personnes sont susceptibles de souffrir de l’insécurité alimentaire en 2015, parmi lesquelles au moins 410.000 ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence immédiate. Toutefois, ce chiffre pourrait être sous-estimé, compte tenu de la soudure pastorale particulièrement sévère et de la détérioration de la sécurité.
Le nombre de personnes déplacées à l’intérieur du pays s’élève à 102.000, dont plus de la moitié -environ 59.000 personnes- se sont déplacées entre avril et juin 2015 dans les régions de Gao, Mopti et Tombouctou, les plus touchées par les violences, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Aux déplacés s’ajoutent 134 000 Maliens qui, depuis le début du conflit, ont trouvé refuge dans les pays voisins.
L’UE est un contributeur majeur aux secours d’urgence au Mali. Depuis le début de la crise en 2012, elle a apporté en moyenne 45 millions d’euros par an sous forme d’aide humanitaire, afin de satisfaire les besoins engendrés par le conflit, d’une part, et faire face à l’insécurité alimentaire et la malnutrition, d’autre part.
L’aide humanitaire de la Commission européenne est mise en œuvre au Mali par 31 partenaires intervenant suivant les principes humanitaires d’humanité, d’impartialité, de neutralité et d’indépendance -Organisations non gouvernementales, des Agences spécialisées des Nations-Unies et le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. L’aide est fournie uniquement en fonction des besoins des populations touchées par les crises.

source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.