Conventions maroco-maliennes : la Banque Atlantique Mali a joué sa partition.

Dans les 17 accords convenus entre les gouvernements marocain et malien lors de la visite du roi Mohamed VI dans notre capitale, figure une convention de partenariat entre la République du Mali et le Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc ; un groupe qui dispose en son sein la Banque Atlantique. La version malienne de celle-ci a dû batailler dure pour peser de tout son poids dans l’insertion du volet économique, financier et développement social dans les bagages avec lesquels sa majesté et sa délégation avaient fait le déplacement de Bamako.

organisations patronales mali maroc

La Banque Atlantique Mali en est donc pour beaucoup dans l’intérêt et la volonté du Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc de contribuer activement à l’inclusion financière des personnes à faible revenu. Et C’est partant de là que le GBCPM, à travers cette convention signée avec le ministère malien de l’économie et des finances, s’est engagé à développer sur le territoire de la République du Mali, un programme de microfinance conforme aux lois et règlements en vigueur dans notre pays. M. Mohamed Benchaboun qui représentait la Fondation Banque Populaire pour le Micro-crédit, connue également sous le nom de Fondation Attawfiq Microfinance ; et Mme Bouaré Fily Sissoko, le ministre de l’économie et des finances, ont aussi convenu de ce qui suit.

Le GBCPM s’engage à créer sur le territoire de la République du Mali un établissement de microfinance qui s’appuie sur les meilleures pratiques mondiales en la matière tandis que le ministère est tenu pour sa part d’appuyer et d’accompagner le GBCPM dans ce projet en lui facilitant les démarches administratives requises.

C’est ainsi que la Banque Atlantique Mali et sa famille de GBCPM entendent créer un environnement propice à leur épanouissement et à un meilleur développement social sur toute l’étendue du territoire malien. Autant dire que Niamey Traoré, le Directeur Général de la Banque Atlantique Mali et son équipe n’ont ménagé aucun effort dans les préludes de cette deuxième visite du souverain chérifien au Mali ; une visite dont les retombées ne mettront surement pas du temps pour affecter le plus faible des capitaux maliens par le biais des établissements de microfinance devant incessamment voir le jour. Bravo donc à la Banque Atlantique et à son groupe GBCPM.

source : autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *