CONTRE LE TRAFIC DES ARMES LEGERES…: L’UNREC appuie le Mali

La Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (CNLPAL) du Mali en collaboration avec le Centre régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) organisent du 12 au 14 février 2014 au Centre international de conférence de Bamako (CICB) un atelier de validation du Plan d’action national 2014-2018 de lutte contre la prolifération et le trafic illicite des armes légères et de petit calibre (ALPC). En effet, depuis décembre 2013, l’UNREC, avec le soutien financier de la République fédérale d’Allemagne, appuie la CNLPAL du Mali pour l’élaboration et la mise à niveau du Plan d’action national de contrôle des ALPC, qui guidera ses activités en termes de désarmement pour la période 2014-2018.

 

prolifération armes légères ratification traité commerce amnesty mobilisation bamako mali

 

Il s’agit, pour l’UNREC : D’entreprendre des visites dans les différentes régions pour consulter les parties prenantes en vue d’appuyer la rédaction du Plan d’action national (Pan) 2014-2018 sur le contrôle des ALPC et de s’assurer qu’il répond aux normes internationales y compris la Convention de la Cédéao sur les armes légères et de petit calibre ;
D’organiser un atelier de validation du Pan 2014-2018 impliquant toutes les parties prenantes dans la lutte contre la prolifération et le trafic illicite des ALPC ;

De livrer à la CNLPAL du matériel informatiques et de bureau haut de gamme, et un véhicule de terrain pour le bon fonctionnement de la CNLPAL. Le 25 avril 2013, la Résolution 2100 (2013) du Conseil de sécurité des Nations unies a établi une Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) qui a été déployée le 1er juillet 2013. Le paragraphe 28 de ladite Résolution appelle les autorités maliennes, avec l’aide de la Minusma et des partenaires internationaux, à aborder la question de la prolifération et le trafic illicite des armes légères et de petit calibre en conformité avec la Convention de la Cédéao sur les ALPC et le Programme d’action des Nations unies en vue de prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des ALPC sous tous ses aspects (UNPOA).

On observe aujourd’hui un calme relatif sur l’ensemble du territoire     national     malgré quelques zones    d’insécurité résiduelle dans le Nord. La prolifération et la circulation des armes légères rendent encore plus urgente la mise en œuvre de toutes les actions et démarches pouvant contribuer à prévenir les conflits et consolider les acquis en matière de paix et de sécurité.

Dans ce contexte actuel, la pertinence de soutenir des actions en matière de lutte contre la prolifération des armes légères s’avèce indispensable C’est dans ce contexte, et en réponse à cet appel que le Centre régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC), s’est proposé d’appuyer la CNLPAL-Mali.

Présidence
Source: Les Echos

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *