Conférence internationale des leaders sur la paix à Séoul : Issaka Sidibé appelle les pays amis et de la Communauté internationale pour l’application et le respect de l’accord de paix

president assemblee nationale issiaka sidibe

 

Le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Issaka  Sidibé a participé  du 12 au 16 Février dernier en Corée du Sud à  la Conférence internationale des leaders sur la paix. Cet espace international lui a servi de tribune pour faire un vibrant plaidoyer en faveur de l’application et de la mise œuvre diligentes de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger.

Organisée par la Fédération pour la Paix universelle (Fpu),  la conférence de leadership de Séoul  était consacrée  au rôle des gouvernements, de la Société  civile  et des  organisations luttant pour la paix, face aux  défis de notre  temps. La conférence les a  permis d’échanger et de renforcer leur leadership sur le changement climatique, l’extrémisme religieux, le terrorisme, la pauvreté, le développement durable et la gouvernance.

Dans son intervention, l’honorable Issaka Sidibé  a  notamment réaffirmé l’urgence  du renforcement des moyens  de lutte mais aussi la nécessité de la coopération régionale. Pour lui, «la lutte contre ces fléaux passe par le renforcement des moyens des pays de la région dans le but de faire face à la détérioration de la situation sécuritaire marquée par des attaques incessantes du groupe terroriste nigérian Boko Haram, des groupes armés au Nord du Mali et des effets de la crise Libyenne».

Le président de la représentation nationale a évoqué l’Accord pour la paix et la réconciliation Nationale signé les 15 mai et 20 juin 2015 à Bamako entre le gouvernement de la République du Mali et tous les groupes armés du Nord. Ce fut l’occasion pour l’honorable Sidibé de faire un vibrant plaidoyer en faveur de l’application et du respect dudit accord. «(…) Notre parlement insiste sur la nécessité et l’urgence de l’application et du respect dudit accord, avec le soutien des pays amis et de la Communauté internationale afin que le peuple malien et ceux de la sous-région retrouvent la paix, la stabilité et la  prospérité». a-t-il  conclu non sans évoquer par ailleurs  la nécessité de rapprocher les peuples et les religions.

«(…) Pour que le dialogue des cultures et des civilisations réussisse, il faut chercher des solutions adéquates qui aboutiraient à une situation génératrice de justice, de stabilité, de paix et de sécurité».

Dans un autre registre, le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Issaka  Sidibé, à la à la tête d’une délégation de parlementaires, a quitté Bamako hier soir pour Séoul en Corée du sud où se tient du 12 au 16 février prochain la Conférence Internationale des Leaders sur la Paix.

Organisée par la Fédération pour la Paix Universelle (FPU),  la Conférence de Séoul  est consacrée  au Rôle des Gouvernements, de la société  civile  et des  organisations luttant pour la paix, face aux  défis de notre  temps.

Sidiki  N’Fa  KONATE

Conseiller à la Communication                                                                       

Officier  de l’Ordre National

Source : Le Témoin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *