Commune V : AU COMPTE-GOUTTES

Hier, il n’y avait pas affluence des électeurs en commune V du district de Bamako. Pas donc de file d’attente devant les bureaux de vote qui ont tous ouvert à 8 heures au Groupe scolaire Mamadou Simaga, 1er et 2ème cycle. Ce centre totalise 32 bureaux de vote et plus de 16 000 électeurs. Ici, le bureau de vote n°22 a enregistré son premier électeur à 8h 01 mn. Les bureaux n°23, 24, 1 et 7 ont également ouvert à l’heure, mais certains ont enregistré leur premier électeur plus d’un quart d’heure après. Les électeurs répartis entre 490 et 495 selon les bureaux de vote ne se bousculent pas. La cour de ce centre était clairsemée de monde plus d’une heure encore après l’ouverture des bureaux de vote.

 

élection législative affluence commune5 urne électeur vote

Comme lors de la présidentielle, les forces de l’ordre avaient des consignes fermes : pour accéder au centre, toute personne doit obligatoirement présenter sa carte d’électeur NINA. Les attroupements sont interdits dans les centres de vote. Les personnes qui ont voté sont conduites hors du centre pour éviter des surprises désagréables.

Un observateur des Pays-Bas que nous avons croisé nous a livré ses impressions : « Tout se déroule dans la calme, le climat est serein. Mais ce n’est pas la grande affluence comme lors des présidentielles. Une grande partie des anomalies  lors des présidentielles ont été corrigées ».

Dans les centres de vote de Kalanban Coura avec 72 bureaux de vote pour plus de 35 000 électeurs inscrits et de Sabalibougou avec 46 bureaux de vote pour près de 23 000 électeurs inscrits, les électeurs ont voté paisiblement. L’affluence était faible et il n’y avait pas de longues files d’attente devant les bureaux de vote.

Au groupe scolaire de Kalaban coura, les bureaux n° 39, 40, 47, 46 et 41 ont ouvert à 8 heures. Au passage de notre équipe aux environs de 10 heures il y avait moins de 20 votants dans chaque bureau. « Les électeurs se font attendre. Peut être les choses vont changer aux environs de midi », espère un assesseur du bureau de vote n°40.

Au groupe scolaire de Sabalibougou l’atmosphère était également calme. Les électeurs se faisaient attendre dans une cour quasiment vide aux environs de 11 heures. Les bureaux n° 6, 19, et 20 ont, comme tous les autres ouvert à l’heure indiquée. Mais très peu d’électeurs se sont présentés le matin.

Daoudabougou I, toujours en Commune V, compte près de 9500 électeurs et 19 bureaux qui ont ouvert à l’heure. Mais là également l’affluence n’était pas au rendez-vous.

Dans l’après-midi, les choses n’ont pas notablement changé dans les centres de vote. A Daoudabougou I, par exemple, le bureau n° 17 qui comptait 479 électeurs dont 214 femmes totalisait moins de 100 votants à 15 heures. « Nous ne savons pas ce qui se passe, mais les électeurs viennent au compte gouttes », a commenté un assesseur.

Aux groupes scolaires Mamadou Simaga, de Kalaban coura et de Sabalibougou, le constat était le même : les électeurs arrivaient au compte gouttes dans les bureaux de vote.

Be COULIBALY

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *