Communale à Kalaban-coro : Issa Bocar Ballo passe haut la main

C’est fini. La commune rurale de Kalaban-Coro renouvèle sa confiance à la liste CNID-FYT conduite par le maire sortant, Issa Bocar Ballo. Le résultat définitif a été donné par le préfet du cercle de Kati, le mercredi soir, qui donne le maire sortant vainqueur avec huit (8) conseillers devant celui du RPM qui obtient sept (7).

Ibrahim Issa Bocar Ballo maire kalaban coro

Si la générosité est un don de Dieu, la reconnaissance du bienfait est un devoir, dit-on. En effet, la population de Kalaban-Coro renouvèle sa confiance au maire sortant qui n’a cessé d’œuvrer pour le développement et le bien-être de sa population.

Il s’agit là, les réalisations de développement faites durant son premier mandat notamment des constructions des salles de classes avec équipements en matériels didactiques, des constructions des centres de santé communautaire dans les villages et le centre de santé de référence de Kalaban-Coro qui est l’un des meilleurs du cercle de Kati, la création d’un commissariat en plus de la gendarmerie pour lutter contre l’insécurité, les projets de réalisation de forages et celui de l’usine d’eau de Kabala qui permettra d’alimenter en eau potable la capitale Bamako et environnant.

L’élection est le meilleur moment pour la population de magnifier la reconnaissance du bienfait à celui qui s’est fait distinguer par sa générosité. L’élection de Ballo ne se situe-t-elle pas dans ce contexte ?

Comme dans un match de football, il est difficile qu’on change le meilleur joueur, le manager et le plus prolifique de ses coéquipiers. Le plus souvent, il est capable de créer la surprise et faire triompher son équipe.  Ces qualités siéent parfaitement à M. Issa Ballo qui, avec son premier mandat garni d’importantes réalisations, devient indétrônable devant ses adversaires politiques qui ont utilisé tous les moyens possibles pour assouvir leur égoïsme.

Pendant la campagne pour les élections qu’il vient de remporter, Ballo disait constamment ceci : « mon ambition est de faire de Kalaban-Coro, l’une des meilleures communes du Mali. Une commune où fait bon vivre, un havre de paix ».  Avec un bilan élogieux dans le passé, place maintenant à la réalisation d’une ambition de développement irréprochable qu’il a toujours souhaité.

O.M

Source : L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *