Commémoration de l’an deux du président IBK : 67 partis politiques de la mouvance présidentielle incapables de mobiliser

Pour commémorer le deuxième anniversaire de l’accession à la magistrature suprême du pays du président de la République Ibrahim Boubacar Keita, les 67 partis politiques de la convention des partis de la mouvance présidentielle (CMP) ont  organisé un meeting au Centre International de Conférence de Bamako (CICB) sous la présidence de Boulkassoum Haïdara, président du CMP.

Boulkassoum Haïdara vice president rpm parti majoritaire president Conseil économique social culturel cesc

C’est dans une salle presque vide de mille places du Centre International de Conférence de Bamako (CICB) qui a abrité le meeting d’anniversaire des deux ans  de pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keïta. Ce meeting prévu pour 10 heures a commencé que vers midi et demi, faute de militants dans la salle. Prenant parole, le président du CMP a déclaré qui lui a été annoncé que le meeting était prévu pour 15 heures et ce qui explique à ses dires cette faible mobilisation. Faisant le bilan du président IBK pendant ses deux ans, il dira que depuis janvier 2015, notre pays a retrouvé sa crédibilité. La dette intérieure du Mali a été épurée pour un montant total de 575 milliards de FCFA, et que l’économie a connu une croissance de 7,2% et une inflation de 1,7%.

A propos de la défense et de la sécurité, il a rappelé la Loi d’Orientation et de programmation militaire pour un coût total de plus de 1.230 milliards de FCFA. Il dira que le salaire minimum inter professionnel garanti a été porté de 35.000 FCFA en 2015 ; et qu’il sera 40.000 FCFA en janvier 2016. Le taux des allocations familiales est porté à compter du 1er juillet 2015 à 3.500 FCFA par mois et par enfant et 4000 FCFA par mois et par enfant vivant avec un handicap.

Dans le domaine du développement rural, il a rappelé l’octroi de 1000 tracteurs subventionnés à 50% pour 10 milliards de FCFA ; la subvention des intrants agricoles pour un coût de 35 milliards FCFA, tout en estimant que 24 milliards seront investis pour l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des filières d’élevage. Boulkassoum a estimé que 40 milliards de FCFA ont été destinés à la promotion de la pisciculture, à l’appui aux ménages vulnérables et à l’appui à la filière mangue.

En 2015, sept (07) mines d’or sont entrées en production avec un taux de croissance de 5,8%. Il confie que l’EDM-SA va être réhabilité deux barrages hydroélectriques pour 25 milliards de FCFA.

Pour ce qui est de l’emploi, il fera savoir qu’environ 5.000 jeunes ont été placés par l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ) en stage de formation professionnelle ; le placement de 5.170 jeunes diplômés en stage de formation professionnelle pour un coût de près de 3 milliards de FCFA.

A noter que le spot de ce meeting à passer plusieurs fois à la télévision nationale, l’ORTM, il a été à plusieurs reprises annoncé 10 heures. La question qu’on est en droit de se poser est de savoir, qui est alors à la base de cette discordance d’heure. Est-ce le président convention des partis de la mouvance présidentielle (CMP) Boulkassoum cherche-t-il  un alibi afin de laver l’affront ? En tout cas la mobilisation n’était pas à l’image de l’évènement.

Fousseyni SISSOKO

 

Source: L’Express de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *