Clôture de la formation des personnels de l’administration pénitentiaire et de la garde nationale : Formés pour mieux accomplir leurs missions

Le vendredi dernier  s’est clôturée à l’Institut National de Formation Judiciaire (INFJ) une session de formation à l’endroit des personnels de l’administration pénitentiaire et de la garde nationale du Mali. La présente formation  dont notre pays est bénéficiaire, est l’œuvre de l’opérateur France Expertise Internationale. C’est pourquoi, l’expertise de deux experts français était sollicitée pour animer  ladite formation.

 

surveillance prisons mali maison arrêt bamako

Durant deux semaines,  ses agents  que sont les personnels de l’administration pénitentiaire et de la garde nationale  ont été   formés  sur le savoir faire de leurs homologues français. Il s’agit à travers cette formation de contribuer au perfectionnement des formateurs dans le domaine de l’intervention dans les établissements pénitentiaires, ainsi que dans la sécurisation des transferts et des escortes de détenus.  Accordant un intérêt particulier à cette formation,  les autorités en charge des services concernés se sont pliées  aux exigences de l’organisme formateur.  C’est ce qui justifie le choix  des agents retenus pour cette formation. Ceux-ci, au regard de la pertinence  techniques qu’ont illustrées cette formation,  ils se sont montrés très engagés surtout disposés à recevoir  les leçons de leurs formateurs.  Aussi, les qualités professionnelles de ses stagiaires ont permis de réaliser une formation riche en enseignement.

 

L’occasion était bonne pour le Directeur Général de l’Administration pénitentiaire M. Kamaté d’exprimer  sa satisfaction à l’endroit du pays ami qu’est la France. Cette session de formation que vous venez d’offrir à notre pays est  le signe  d’une parfaite collaboration entre nos deux nations. Ce qui revient à dire  que nos relations de partenariat se portent à merveille.  Le Directeur Général a aussi rassuré le représentant de l’Union Européenne  que les techniques apprises seront mises au service de la sécurisation des personnes et des biens du pays.

 

Le Représentant de l’Union Européenne au Mali  M. Bes Jacques n’a manqué d’avouer sa satisfaction pour une telle initiative à l’endroit de notre pays.  Après avoir été briffé par la motivation et la disponibilité dont les stagiaires ont fait montre, M. Bes Jacques s’est félicité à la fois de la participation qualitative et quantitative des apprenants, par  la qualité de leur écoute. De même, le Représentant de l’EU au Mali a exprimé le vœu de voire  cet échange  entre les administrations françaises et maliennes se poursuivre dans l’avenir, de manière  profitable  pour chacun des deux pays.

 

Rappelons que cette session de formation intervient, après la dotation  en matériels de notre ministère de la justice et garde des sceaux. Ceux-ci  sont entre autres 15 pick-up pour les tribunaux des région du Nord ; 2 minibus équipés pour le transfèrement des détenus ; 200 paires de menottes ; 100 bâtons de police (Tonfa) accompagnés de formateur pour l’utilisation ; 10 détecteurs de métaux pour  la maison centrale d’arrêt ; 100 gilets pare-coups ; 100 casques de protection pour les opérations ; 50 boucliers de protection et 12 ordinateurs.

 

Diakalia M Dembélé

SOURCE: L’Informateur
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *