CHEICK OUMAR DIALLO A PROPOS DE SA DÉMISSION DE TOUTES SES FONCTIONS POLITIQUES AU SEIN DE L’ADP-MALIBA

Ce lundi 12 juillet 2021, le président de la jeunesse de l’Alliance Démocratique pour la paix, M. Cheick Oumar Diallo président de la jeunesse du parti a démissionné du parti a travers  une lettre adressée au président dudit parti.

Le motif de sa démission est selon lui la violation des textes du parti par certains de ses dirigeants en sa défaveur.

Voici ce qu’il a notifié dans sa lettre de démission adressée au président d’honneur du parti Aliou Boubacar Diallo : « J’ai rejoint l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) en Mars 2013 avec la ferme conviction que ce parti me permettrait de m’émanciper et d’apporter un changement profond dans la gouvernance du Mali. C’est en cela que nous avons construit ensemble un projet fondé sur la justice, l’égalité des chances, la recherche de la Paix et le développement économique du Mali. En somme, le renouveau du Mali.

J’ai été de tous les combats pour défendre ces idéaux. En 2016, j’ai littéralement démissionné de mes fonctions au Bureau du Vérificateur Général pour intensifier mon engagement auprès de mes camarades politiques.

Dans ma carrière au sein de I’ADP-Maliba, je n’ai jamais rien eu par favoritisme. Tout ce que j’ai obtenu, j’ai dû le mériter en étant dynamique et engagé. Mais le mérite n’a pas toujours suffi. A chacune des étapes de mon ascension au sein du parti, n’eurent été nos Statuts et notre Règlement Intérieur, je n’aurais pas réussi à progresser (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 14 JUILLET 2021

ALPHA GALO – NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.