Cérémonie de décoration scandaleuse : Que s’est-il réellement passé?

Voilà la question à laquelle, les autorités devraient vite trouver réponse en raison du nombre très élevé de récipiendaires. Trop, c’est trop et cette année, il y a eu plus de récipiendaires que de raison.

ibrahim boubacar keita ibk president malien allocution discours

Le président de la République s’est autorisé la décoration de personnalités dont il reconnaît le mérite, pour le reste il s’en est abstenu. Il y a anguille sous roche. Revenant sur notre article de mercredi dernier, intitulé’’ IBK fâché, très fâché’’, la déception du président de la République qui aurait laissé éclater à deux reprise la même exclamation à la signature ou à la lecture du document contenant les noms des récipiendaires, ne fait l’objet d’aucun doute.

Achats de mérites ?

Selon des sources proches du palais de la République, la Grande Chancellerie dirigée par le respecté général Djingarey Touré, Chancelier des Ordres nationaux, serait le seul responsable. Pourquoi, a – t –il systématiquement refusé de s’entendre avec le Protocole de la République sur l’organisation pratique de la cérémonie, arguant le droit de regard et d’exercice indiscutables de ses seuls services?

Recueillant des avis çà et là, des soupçons d’achat de médailles pèseraient sur des récipiendaires qui ne faisaient pas partie de la liste envoyée par leurs services. Si cela s’avérait, qu’est-ce qui expliquerait la présence de leurs noms sur les listes rendues publiques ? Qui sont ces personnes décorées ; comment ont-elles réussi leur coup ? Rubis sur ongles ? A l’heure de la grande transparence, les autorités ont l’obligation d’enquêter et de rendre compte.

Sory de Motti

 

source :  La Nouvelle Patrie

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.