Centenaire de Modibo Keita : Le peuple malien rend hommage au père de l’indépendance ce matin

4 juin 1915- 4 juin  2015,  le premier président du Mali indépendant  a 100 ans.  Le peuple malien, conscient  des grandes œuvres du père de la nation,  le rend hommage ce matin à travers l’organisation d’une cérémonie commémorative. Une initiative du président de la République.

Selon le président de l’organisation du centenaire, Boubacar Moussa Diarra qui est à la tête de l’UM-RDA Faso Jigi, un parti qui regroupe les héritiers de Modibo Keita UM-RDA, pour la grandeur de l’événement, les autorités nationales ont mis en place  la commission d’organisation qu’il dirige.

Suivant ses explications, ladite commission est composée des partisans de l’UM-RDA, du ministre de la Culture et des membres de la famille du défunt président.

Pour être au parfum des activités du centenaire, le président de la République a reçu la commission d’organisation à Koulouba. Et tout semble être au point, à en croire le président du parti UM-RDA Faso jigi,  Boubacar Moussa Diarra. « Cette fête d’anniversaire sera l’occasion pour les maliens de présenter les  œuvres immense du président Modibo, tous ce que il a fait pour le Mali, et l’Afrique », a-t-il précisé. Avant d’expliquer que Modibo Keita est le mérite de la nation et la nation doit le rendre un vibrant hommage.

Mieux, rappelle M.Diarra, Modibo Keita a marqué les maliens par son charisme et son patriotisme, en plus, il est  un panafricaniste convaincu. Une conviction qu’il a partagé avec ses camarades de lutte, Gamer Abdel Nasser d’Egypte, Kwamé Nkruma  du Ghana, Ahmed Ben Bella de l’Algérie, entre autres figurent emblématiques.

Le premier président du Mali indépendant est aussi considéré par le colonisateur comme un agitateur, un anti français,  à cause de son engagement pour la libération de son peuple du  joug colonial.

Des faits politiques ont marqué la vie de Modibo Kéita. Comme ce fut le cas le 20 juillet 1960 ou il est nommé chef du gouvernement de la Fédération du Mali, regroupant le Soudan français et le Sénégal. Après l’éclatement de la Fédération le 22 septembre 1960, il proclame l’indépendance du Mali et en prend la présidence. Socialiste de souche, il  adopte une politique économique basée sur le socialisme ou il crée la société malienne d’importation et d’exportation (Somiex) qui luttait contre la concurrence déloyale. Dans la foulée, Modibo Kéita travaille ardemment à combattre le libéralisme économique.

Décédé en  1977 après une longue détention sous le régime dictatorial de son tombeur Moussa Traoré,  les circonstances de la disparition restent encore non élucidées.

Yehia M. Baby Stagiaire

 Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.