Campagne électorale : Quand des jeunes demandent à Modibo Sidibé de s’expliquer sur «l’initiative riz».

Plusieurs centaines de jeunes ont pris d’assaut samedi la salle de presse du Centre Internationale de Conférence de Bamako (CICB). Objectif : assister à la présentation des 20 engagements pris par Modibo Sidibé vis-à-vis de la jeunesse malienne.modibo sidibe fare president koulouba discours candidat campagne BANAMBA 7 VILLAGES

Dans son projet de société intitulé «Mali horizon 2030», le candidat des Fare à l’élection présidentielle, Modibo Sidibé a pris 20 engagements pour l’émergence de la jeunesse malienne. Ces 20 promesses touchent toutes les opportunités qui se présentent à la jeunesse dans plusieurs secteurs d’affaires. Elles concernent l’acquisition des connaissances, l’accès à la vie active et à l’emploi, l’exercice d’une citoyenneté active et responsable, l’agriculture, les sports, etc.

Généraliser l’accès à l’école, favoriser l’emploi des jeunes diplômés, élargir l’apprentissage et la formation professionnelle, promouvoir l’emploi des jeunes ruraux, élever le niveau de compétence et valoriser le corps enseignant afin d’élever la qualité de l’école sont, entre autres, des engagements pris par Modibo Sidibé pour les jeunes du Mali. S’y ajoutent la valorisation de toutes les formes d’activités sportives, le développement des industries culturelles, l’institution d’une journée nationale de la citoyenneté et la mise en place d’un service civique et citoyen des jeunes, etc.

Pourquoi tant de promesses pour la jeunesse ? Le candidat des Fare indique que c’est elle, dans trente ans, qui sera aux commandes du Mali, c’est aussi elle qui produira les richesses pour donner un nouveau visage à notre pays. C’est pourquoi, ajoute-t-il, cette jeunesse mérite une attention particulière.

Modibo Sidibé est de ceux qui refusent de croire que les jeunes bien que désemparés, soient considérés comme une menace. Pour lui, si les gouvernants leur tendent la perche, cette menace se transformera en opportunités. D’où son slogan de campagne : «2millions de jeunes, c’est 2 millions d’opportunités». Un slogan avec lequel, il entend embarquer la jeunesse malienne. En tout cas, c’est dans une discipline indescriptible que les jeunes ont suivi l’exposé du candidat des Fare. Un exposé qui semble les séduire.

La présentation des 20 engagements a été suivie par une série de questions et réponses, au cours de laquelle, Modibo Sidibé a été contraint, par les jeunes, de s’expliquer sur l’initiative « rire », pardon «l’initiative riz» dont il a été l’initiateur en 2008, alors qu’il était Premier ministre.

Si nombre des Maliens pensent que l’initiative riz a été un gâchis pour l’Etat, avec la disparition de plusieurs dizaines de milliards de nos francs, Modibo Sidibé estime qu’elle a été une réussite, avec l’atteinte de 82% des objectifs.

«Aucun producteur ne m’a jamais dit que l’initiative riz a été un échec. Ce sont, plutôt, ceux qui ne comprennent rien à la production, qui crient à l’échec » a-t-il lancé à ses détracteurs. Mais il reconnait que l’initiative riz a été émaillée de difficultés. Difficultés qu’il attribue à la crise alimentaire et à la crise économique qui battait son  plein en 2008.

Aboubacar Berthé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *