Brouilles diplomatiques : Tiébilé Dramé réchauffe l’axe Bamako – Rabat

Depuis sa nomination à la tête du ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, Tiébilé Dramé ne cesse de multiplier les actions pour renforcer notre coopération internationale en perte de vitesse. Après sa visite en Russie il y a environ deux semaines, le chef de la diplomatie était à Rabat pour une visite de travail et d’amitié du 28 au 29 juin 2019.

A Rabat, le ministre Tiébilé Dramé a rencontré successivement son homologue marocain Bourita et le chef du gouvernement marocain, Saâdeddine El Othmani. Ces rencontres ont été, pour le chef de la diplomatie malienne, l’occasion de donner un nouveau souffle à la fructueuse coopération entre les peuples malien et marocain.

Le ministre des Affaires étrangères a aussi tenu une conférence sur les enjeux du Sahel à l’Académie diplomatique à Rabat. Tiébilé Dramé a souligné que le terrorisme, la pauvreté, le réchauffement climatique et la migration sont les principaux enjeux du Sahel, un espace vaste qui va de l’océan Atlantique à la mer Rouge. Pour y faire face, il a préconisé la solidarité régionale et internationale des Etats.

Cette visite de Tiébilé Dramé permettra sans nul doute de dynamiser la coopération entre nos deux pays en perte de vitesse depuis la ratification de l’accord de paix en 2014 sous l’égide de l’Algérie. Pays de Bouteflika en déphasage avec le Maroc au sujet du Sahel, notamment sur l’autonomie sahraouie sous le contrôle du Royaume chérifien.

Ce rapprochement entre notre pays et l’Algérie serait à la base de la baisse de la dynamique de coopération entre nos deux pays. Plusieurs fois annoncé à Bamako ces derniers temps, le roi du Maroc Mohammed VI préfère visiter les pays voisins alors qu’aux premières heures du régime d’IBK, le Maroc s’était présenté comme l’un des partenaires privilégiés du Mali économiquement, cela avait permis de confier l’assainissement de la ville au Groupe marocain Ozone.

Depuis la signature de l’accord de paix, les espoirs se sont dissipés, laissant le peuple sur sa faim. ..Lire la suite sur Aumali

Ousmane Daou

Source: L’indicateur du Renouveau

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *