Bokary Tréta : « l’objectif principal du RPM, est la réélection d’IBK en 2018 »

Le tout nouveau président du Rassemblement pour le Mali (RPM), Dr Bokary Tréta, également président de la convention de la majorité présidentielle (CMP), depuis le 7 novembre dernier, était face à la presse ce mardi 8 novembre 2016 à la Maison de la presse pour dévoiler les ambitions du nouveau bureau issu du quatrième congrès ordinaire du parti tenu les 22 et 23 octobre dernier. Le président était entouré pour la circonstance du secrétaire général, Baber Gano, de la présidente du mouvement des femmes Mme Diawara Aichata Laydi Touré.

docteur bokary treta secretaire general parti rpm conference reunion

Le Rassemblement pour le Mali (RPM), est désormais plus que jamais décidé à accompagner les actions du président IBK dans la réalisation de son programme de gouvernance à la satisfaction du peuple malien. Contrairement aux prévisions alarmistes, le 4ème congrès ordinaire du parti des Tisserands s’est bien déroulé dans la plus grande cohésion et dans une parfaite sérénité.

Dans ses propos liminaires, le président Bokary Tréta a fait savoir que le RPM est une grande famille au sein de laquelle les bisbilles et autres inimitiés ne peuvent prospérer. «Tous, autant que nous sommes, militants et responsables, à quelque niveau que ce soit, sommes des militants au service de l’idéal que nous avons en partage et résolument engagés à mettre en œuvre le projet commun sous la direction clairvoyante du chef de notre famille, le camarade IBK. Un camarade qui a été, qui est, et qui restera à jamais, le chef de famille, la référence historique, morale, idéologique et politique pour l’ensemble des responsables et militants de notre parti », indique le Dr Tréta. « Notre objectif principal et unique, demeure la réélection du président IBK pour un second mandat en 2018 », a –t-il ajouté.

Au cours de son intervention, le président a mis l’accent sur les orientations politiques du parti tout en réaffirmant son appartenance à la grande famille de la convention de la majorité présidentielle (CMP), un regroupement de 65 formations politiques soutient les actions du chef de l’État. Au sortir de ce congrès, le peuple Tisserand a instruit aux responsables fraîchement élus d’œuvrer au renforcement de l’unité et la cohésion entre les militants et de contribuer à la restauration de l’unité entre tous les fils du pays, mais aussi de créer une puissante dynamique de mobilisation des militants en vue des élections communales, locales, régionales et générales de 2018.

Pour ce qui est de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, le Rassemblement pour le Mali (RPM), a invité toutes les parties signataires de l’Accord à se mobiliser pour créer un climat de confiance propice au démarrage des projets et actions de développement dans les régions du nord et a exhorté le gouvernement qui a tout son soutien, à tenir la Conférence d’Entente nationale tel que prévu par l’Accord. Face à la prolifération des actes terroristes, le parti a exhorté une fois de plus le gouvernement à œuvrer, sans complexe aucun, pour une synergie des actions dans la lutte contre le terrorisme. Estimant que l’insécurité n’est pas l’apanage de notre seul pays, Tréta et les siens, s’érigent contre l’instrumentalisation outrancière de l’opposition et appellent le peuple à la cohésion afin de relever le défi.

Sur les communales du 20 novembre, le parti RPM est en lice dans 680 communes, en liste propre ou en alliance. Dans ces 680 communes, le RPM occupe la tête de liste dans 527 circonscriptions. «L’objectif électoral de notre parti est d’obtenir la majorité absolue des conseillers municipaux du pays à l’issue de cette consultation de proximité : 5000 conseillers, 350 maires. Nous le pouvons, et le devons » souligne Dr Bokary Tréta.

 

Source: journaldumali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *