Bocary Téréta ou Sada Samaké à la Défense… Abdrahamane Sylla à l’Equipement…Me Baber Gano ou Tessougué à la Justice : les propositions du R.P.M

En effet au cours d’une rencontre tenue très récemment à Koulouba  entre  le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta et  des  cadres du RPM (4 à 5 personnes)  des noms de ministrables ont circulé.

 

financement présidentielle ibrahim boubacar keita ibk accuse congo mali rpm

 

 
Les émissaires des tisserands ont insisté auprès du chef de l’Etat pour que certains ministres sortants du RPM puissent changer de portefeuilles. Ils ont aussi émis le vœu de voir certains départements gérés par des hommes issus de la société civile.

Ainsi le ministre sortant  des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, Abdrahamane Baba Sylla pourrait se voir confier le ministère de l’Equipement et des transports. Alors qu’au niveau du ministère de la défense et des anciens combattants, ce sont les noms de Bocary Téréta ou du général Sada Samaké qui ont  été proposés à IBK.

Il nous revient que le chef de l’Etat pourrait ne pas tenir compte de ces propositions car, nous dit-on, il pourrait aussi maintenir Soumeylou Boubèye Maïga à son poste. Cela en raison des réformes qu’il a débutées au niveau de son département et qui tiennent beaucoup à cœur le chef de l’Etat.

S’agissant du ministère de la justice, le nom de maitre Baber Gano vient en tête. Il est suivi du ministre sortant Mohamed Aly Bathily et du procureur près la Cour d’Appel Daniel Tessougué. L’actuel chef de cabinet du ministre des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, Baba Moulaye, est proposé au poste de ministre de la jeunesse et des sports.

Alors qu’au niveau du développement rural, c’est un autre cadre du RPM Nango Dembélé qui pourrait faire son entrée.L’actuelle ministre de l’éducation nationale Jacqueline Nana Togola est annoncée du côté du ministère de la communication.

Cette ancienne présidente du Conseil supérieur de la communication sera remplacée à l’éducation nationale par Mamadou Konta. Et le développement social pourrait échoir entre les mains de Arama Diallo, elle était dans le staff de campagne d’IBK.

Le ministre de l’énergie Frankaly Kéïta et celui de l’emploi Mahamane Baby pourraient conserver leurs postes.

Telles sont les propositions faites par les cadres du RPM à l’issue de leur rencontre avec le président de la République.

Abdoulaye DIARRA

Source: L’indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *