Au nom de «la cohésion du parti» Adéma à Mopti : le ministre Empé renonce à la régionale pour Moustapha Dicko

Le choc tant annoncé entre les deux mastodontes de la Ruche n’aura finalement pas lieu. Pendant que les observateurs retenaient leur souffle dans l’expectative d’une «fumée blanche» de la commission ad hoc mis en place pour concilier les vues, le dénouement est venu in extrémis du côté de l’un des prétendants. Le ministre du Commerce et premier vice-président du PASJ a préféré l’unité de sa famille politique à un bras-de-fer avec plus de perdants que de gagnants.

Autour de la présidente des femmes Mme Conté Fatoumata Douia, la commission ad hoc mise en place pour la circonstance aura consacré auparavant pas moins de deux jours aux conciliabules pour déjouer une crise latente à la Coordination régionale des Abeilles de Mopti, depuis la convocation du collège électoral des régionales couplées avec les électionslocales et communales partielles.

En effet, pendant que d’aucuns s’attendaient à entériner une précédente liste régionale conduite par l’ancien ministre Moustapha Dicko, une autre candidature s’était manifestée du côté de Koro où la section Adema avait jugé plus jouable la carte du ministre Abdoul Karim Konaté ‘Empé’. Approchés par nos soins à ce sujet, des élus de la contrée où milite le 1er vice-président du CE se disent toujours persuadés que le candidat du parti pour la 5ème région doit provenir d’un bastion électoral plus pourvoyeuse d’électeurs que des contrées où l’activité politique est affectée par l’insécurité.

Quant aux partisans du camp adverse, ils soutiennent qu’il n’y a point lieu de chambouler la liste de candidatures précédemment élaborée et gelée pour cause de report des élections, surtout que les critères ayant présidé à son élaboration n’ont pas fondamentalement évolué.

Autant dire que le dialogue de sourds entre les deux camps gagnait en ampleur et était même sur le point d’évoluer vers un affrontement de titans à la Conférence d’investiture du candidat Adém   a à la régionale de Mopti. C’est pour éviter un choc qui ferait plus de perdants que de gagnants dans la famille des Abeilles que la section de Koro a décidé finalement de retirer son cheval de course. Le boulevard est du coup largement ouvert pour Moustapha Dicko comme porte-drapeau du Pasj, et ce n’est pas tout. Pour prouver que leur démarche n’était motivée que par les seuls intérêts de la Ruche, confie-t-on, les Abeilles de Koro promettent de tout mettre en œuvre pour mobiliser leurs troupes pour la victoire du candidat retenu.

Abdrahmane keita

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.