Atrocité commise à Kidal : enfin une commission spéciale d’enquête parlementaire mise en place

Lors de la séance plénière du vendredi 13 juin 2014, les députés ont adopté une résolution mettant en place une commission spéciale d’enquête parlementaire chargé de faire la lumière sur les évènements survenus à Kidal les 17 et 21 mai 2014. Ladite résolution fut adopté par 93 voix pour zéro contre et zéro abstention.

 president assemblee nationale issiaka sidibe mali

L’Assemblée nationale charge cette commission de prendre toute les dispositions nécessaires et d’établir les termes de référence en vue de la manifestation de la vérité.

Cette commission est composé de 15 membres reparti comme suit: les honorables Boubacar Sissoko, Ahmoudène Ag Iknass, Oumou Simbo Keïta, Niamé Keïta, N’Doula Thiam, Seydou Aguissa Touré, Mohamed Ould Sidi Mohamed du Rpm. Les trois députés du groupe Apm sont : Belco Bah, Hadi Niangadou et Aboubacar Bah. Le groupe Vrd compte deux membres à savoir : Adama Kane et Adama Paul Damango.

L’Adema Pasj a aussi deux membres qui sont Ahamada Soukouna et Aziza Mint Mohamed. L’Honorable Oumar Mariko est l’unique député du groupe Fare Sadi. On se rappelle que la mise en place de cette commission avait été demandée par beaucoup de maliens. D’abord l’Assemblée nationale, elle-même, à travers une résolution datant du 20 mai 2014.

Ensuite les femmes parlementaires le 23 mai 2014. Puis l’ex ministre de la défense et des anciens combattants Soumeylou Boubèye Maïga lors d’un forum au CICB le 31 mai 2014. Elle a été enfin mise en place le vendredi 13 juin 2014. Au boulot alors les membres de la commission pour la manifestation de la vérité !

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.