Atelier bilan du Projet d’Education Citoyenne et de Monitoring des Elections de 2013 au Mali : Un outil pour l’amélioration de l’organisation des communales

L’hôtel Salam a abrité, le mercredi 12 mars 2014, la cérémonie de présentation du rapport final sur le monitoring des médias dans le cadre des élections présidentielle et législatives des mois de juillet et août pour la présidentielle et novembre et décembre 2013 pour les législatives. Elle était organisée par l’ONG One World avec ses partenaires impliqués dans la mise en œuvre du Projet d’Education Citoyenne et de Monitoring des Elections Mali 2013.

 

 elections communales reconciliation populations

Le rapport fait une analyse quantitative et qualitative de la couverture médiatique du processus électoral. Il formule aussi des recommandations en vue d’améliorer la couverture médiatique des processus électoraux, en particulier des communales que le Mali s’apprête à tenir.

C’est donc un sentiment de satisfaction qui a été exprimé par les initiateurs du projet. Ils ont reconnu que, d’une manière générale, les médias maliens avaient fait un travail louable durant les deux tours de la présidentielle passée.

 

 

C’est donc un sentiment de satisfaction et de joie qui a été exprimé par les initiateurs du projet a indiqué le Coordinateur du projet. Il important de noter «une certaine disparité, notamment dans les médias privés, quant à la couverture médiatique de la campagne électorale des deux tours des élections présidentielle et législatives» a-t-il souligné.

 

Les initiateurs du projet ont cependant déploré l’absence de certains candidats dans certains journaux et radios privées de la place. Le rapport a aussi fait ressortir que, lors de ces deux scrutins, certains candidats ont quasiment ravi la vedette, avec une couverture régulière de leurs activités au détriment des autres candidats.

 

 

Il faut souligner que le PEME comportait quatre composantes, l’éducation citoyenne, l’observation électorale, la formation et le monitoring des médias et le Pôle d’observation Citoyenne Electorale (POCE).

 

 

Il faut rappeler que les deux derniers volets (formation et monitoring des médias et POCE) étaient des innovations majeures, dans le sens où c’était la première fois où elles étaient mises en œuvre dans le cadre d’un processus électoral au Mali.

Amadou Camara

 

 

SOURCE: Les Echos du Parlement

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *