Assisesde la refondation : le président réinvite les forces vives, le cadre d’échanges confirme son boycott

Les phases locales des assises nationales de la Refondation démarrent samedi 11 décembre 2021. Le président de la transition l’a rappelé hier (09/12/21) au cours de son adresse à la nation. Pour Assimi Goita, ces assises sont une aubaine pour instaurer la paix entre toutes les filles et tous les fils de ce pays.


Ces assises sont une « occasion rêvée de suspendre les divisions politiques, sociaux et idéologiques ». C’est ce qu’affirme le président de la transition. Ces concertations « sont également l’opportunité de focaliser toutes nos énergies et nos intelligences sur le devenir de notre chère patrie qui en a vraiment besoin », a poursuivi Assimi Goita dans son discours.
Le peuple pourra s’exprimer en toute liberté, sans tabou, suivant les règles du dialogue, rassure le chef de l’État. Il a aussi rappelé que le concept « Mali-Kura » a été adopté par l’ensemble du peuple malien, avant de souligner que ce concept a ses exigences. « Vouloir changer le Mali, c’est changer le Malien lui-même, d’où la nécessité d’une transformation fondamentale des mentalités et des comportements », affirme colonel Goita.
A l’intérieur du pays, les préparatifs des assises nationales de la refondation se déroulent normalement dans de nombreuses communes du pays. À Zantiébougou, dans la région de Bougouni, « tout est fin prêt pour le démarrage de ces concertations », affirment les autorités de la localité. Pour Seydou Koné, maire de la commune, « l’heure est aux derniers réglages ».

Le cadre d’échanges pour une transition réussie maintient son boycott

Joints par Studio Tamani, les responsables du cadre d’échanges pour une transition réussieont rappelé ce vendredi 10 décembre qu’ils ne vont pas participer à ces assises. Hamidou Doumbia, homme politique – membre du cadre :

Rappelons que ces assises commencent par une étape locale au niveau des communes et des cercles à partir de ce samedi 11 décembre 2021. Cette première phase des assises nationales de refondation qui commencent demain va durer deux jours. Dans de nombreuses localités, la sécurité reste la principale attente des populations.L’étape nationale commencera le 27 décembre prochain à Bamako, selon le chronogramme fourni par les autorités de transitions.

Source: Studio Tamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.