Assemblée nationale: qui en veut à l’honorable Yacouba Traoré ?

Jalousie, règlement de compte politique ou simple volonté de liquider politiquement un homme dont le seul tort aura été son engagement sans faille dans les actions de soutien au président de la République Ibrahim Boubacar Keita ?

honorable yacouba traore depute

L’honorable Yacouba Traoré, puisque c’est de lui qu’il s’agit, fait l’objet depuis un certain temps d’un matraquage médiatique et d’une campagne de dénigrement de la part de certains de ses adversaires politiques et d’une moindre mesure, dit-on, au sein de sa propre famille politique. Vrai ou faux ?
En tout cas, il nous est revenu que le député élu à Markala, qui bénéficierait d’une cote de popularité sans conteste, fait des jaloux au point qu’il se trouve dans la ligne de pire de ses ennemis politiques qui ne ménagent ni leur temps, ni leur intelligence pour concocter des intrigues et des manigances dans le seul but inavoué dans le déstabiliser politiquement dans son fiel électoral.
Outre ces adversaires, l’honorable Yacouba Traoré, qui est un inconditionnel et fervent défenseur des actions du Président de la république, serait également, selon les mêmes indiscrétions, victime de multiples cabales dont il fait l’objet au sein de son propre parti auquel il a tout donné pour lequel il continue de se sacrifier jour et nuit.
Pourtant, des témoignages qui nous sont parvenus, il est l’un des rares députés, à l’image de Mamadou Diarassouba, à Dioïla, à rendre régulièrement compte à sa base, à poser des actes indélébiles de développement dans sa circonscription électorale.
Aussi, le député de Markala a prouvé, pendant les deux ans, qu’il a passés, à la tête de la commission Travaux publics de l’Assemblée nationale, son patriotisme et tous ses talents de bâtisseur. Très régulier sur le terrain, Yacouba Traoré a donné une visibilité à la commission TP en matière de contrôle de l’action gouvernementale. Voilà pourquoi l’homme aurait été combattu en 2015 lors du renouvellement du bureau de l’hémicycle au point qu’il s’est désisté à briguer le poste du Président de cette commission. Et depuis, l’honorable Yacouba Traoré se voit constamment humilier par ses collègues députés membres de ladite commission qui organisent des missions de contrôle sur les chantiers de constructions des infrastructures routières de Ségou et de Markala, son fief électoral, sans daigné l’en informer préalablement.

Par Mohamed D. DIAWARA

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *