Assemblée Nationale : Bientôt la mise en place des commissions

Après la proclamation du verdict du second tour, le Chef de l’Etat a quinze jours, pour convoquer la rentrée du parlement.

 Assemble Nationale

Il faut dire que les législatives qui viennent de connaître leur épilogue, ont tracé le nouveau paysage politique du Mali. C’est fort de ce constat que le parti présidentiel, le RPM avec ses 70 députés dont 04 indépendants, sera renforcé par le mouvement : « Le Mali d‘Abord » avec ses 20 députés de divers horizons entre autres de l’UDD, ASMA, APR, UM-RDA, MIRIA, ADP-Maliba, Yèlèma, CNID Faso Yiriwa-Ton, SADI, FARE. Le renouveau de cette mandature sera la révision du règlement intérieur de l’AN, c’est-à-dire le nombre de députés par groupe parlementaire ira de 05 élus à 10 membres puisque chaque groupe parlementaire nécessitant un coût. Une véritable coupe budgétaire que le nouveau locataire de Koulouba entend faire. En clair, IBK veut mettre fin à la gabegie et aux dépenses inutiles.

Donc, à l’AN, nous assisterons à la formation de groupes parlementaires comme celui du RPM, ses alliés du « Mali d‘Abord », l’ADEMA, l’URD/PARENA, la CODEM/CDS, tout à fait de la pléthore constatés lors de la dernière mandature.

En tout cas, le nouveau visage de l’AN montrera une mouvance présidentielle déterminée à remettre les choses dans leur contexte normal. Ce qui poussera l’ADEMA, l’URD, le PARENA et autres à l’opposition. Une opposition constructive.

SOURCE: Mali Demain
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *