APRÈS LA DÉMISSION DU PRESIDENT BAH N’DAW : LES DECRETS DE PLUSIEURS PERSONNES TRAVAILLANT A LA PRÉSIDENCE, ABROGÉS

Comme une routine dont les maliens ont bien l’habitude , après le départ de chaque chef d’Etat, les éléments que celui-ci a nommés sont aussitôt demis de leurs fonctions. Le coup de force perpétré par Assimi Goïta lundi dernier n’a fait que confirmer la règle. En effet, au lendemain de la démission officielle du président Bah N’Daw, le vice-président de la transition a travers un décret signé en date du 26 Mai a relevé de leurs fonctions plusieurs membres de la présidence qui avaient été nommés par le désormais ancien président de la Transition.

En effet, a peine nommés cinq (…)

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.