APRES CE DEUXIÈME TOUR DES ELECTIONS LÉGISLATIVES TENU HIER

Une nouvelle phase de lutte contre le COVID-19 désormais attendue 

 

Le scrutin pour le deuxième tour des élections législatives est rentré dans l’histoire. Ces élections auraient été les plus polémiques au regard du contexte très particulier qu’elles ont connu. Le gouvernement a peut-être réussi le pari mais n’est pas sorti du rouleau compresseur qui a réussi en quelque mois à déprogrammer le monde entier. Après cette élection, quel serait le nouvel agenda pour lutter contre le COVID-19 ?

C’est un secret de polichinelle, pour les Maliens. Les mesures drastiques que doivent prendre les plus hautes autorités de notre pays tardent pour une raison fondamentale : le maintien des élections législatives contre lesquelles une frange de la population n’est pas d’avis. Maintenir les élections législatives et interdire les rassemblements surtout les prières dans les mosquées, c’est chose impossible pour une grande partie de la population.

C’est en effet, la raison qui tient lieu d’une défiance malgré l’interdiction de rassemblement de plus de 50 personnes.

En réalité, le gouvernement a interdit (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 20 AVRIL 2020

KADOASSO.I

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *