APCAM: Que veut Tiébilé Dramé ?

En invitant le président de l’APCAM, Bakari Togola, à son débat pour informer l’opinion nationale et internationale sur la prétendue affaire engrais «frelaté», le parti du bélier blanc voulait discréditer le président de la plus grande faitière agricole du Mali et positionner son candidat pour la prochaine assemblée générale élective, prévue dans quelques mois. Un piège dans lequel le président sortant a évité de tomber, en assistant à ce débat qui était combien important et s’est révélé être un coup monté de toute pièce par Tiébilé Dramé et son candidat René Alphonse.

tiebile drame parti parena politicien opposition

Pour rappel, René Alphonse est un ex candidat malheureux aux élections législatives de  cette formation politique en commune VI du district de Bamako en 2007. Lors de l’élection à la présidence de la chambre d’agriculture du Mali, il était en lice face à Bakari Togola pour la présidence de l’APCAM.  Visiblement, le président du parti du bélier n’a jamais digéré cette défaite de son candidat et Tiébilé Dramé en veut à Bakari Togola et ne rate jamais aucune occasion pour le discréditer.

Pourtant, le président sortant a un bilan élogieux qui plaide en sa faveur.  De ce fait, pour les observateurs de la scène politique malienne, la sortie de Tiébilé et de son parti contre Bakari Togola, était tout à fait préparée et suivait un planning d’exécution pour abattre le paysan modèle du Mali. Le Parena va-t-il réussir son coup contre Bakari Togola qui est aujourd’hui une référence au Mali et en Afrique en matière de production et exploitation agricole ?

Il est aujourd’hui au four et au moulin pour la réussite d’une campagne agricole qui est chère aux plus hautes autorités de notre pays et Tiébilé et sa bande s’évertuent à mettre des bâtons dans les roues. Pourront-ils réussir ? L’avenir nous le dira !

 

Dia

Source: L’Intelligent

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.