Apaisement du climat social : Le gouvernement s’active

Le gouvernement de la transition, dans son combat pour l’apaisement du climat social, a mis en place un comité de travail composé de 9 ministres. C’était le mardi 7 décembre au cours d’une réunion du conseil de cabinet du Gouvernement présidée par Dr Choguel Kokalla Maïga.

Le climat social est tendu au Mali depuis semaine. En plus de la pression de la communauté internationale dont la CEDEAO et la France ajoutée à celle de la classe politique malienne pour le respect de la durée de la transition, les autorités maliennes font face à un climat social tendu. Les grèves dans plusieurs secteurs, les tensions suscitées suite aux attaques terroristes faisant des morts…sont, entre autres, les crises qu’il faut vite résoudre. Et le gouvernement a vite compris le message.

En effet, lors de la réunion du conseil de cabinet du Gouvernement de la transition tenue le mardi 7 décembre 2021, le gouvernement a décidé de la mise en place d’un comité de travail de 9 ministres. L’information a été donnée par la cellule de la communication de la primature. « Au menu des échanges, la recherche des voies et moyens en vue d’apaiser le climat social, conformément aux instructions du Président de la Transition, Chef de l’État, S.E. le colonel Assimi Goïta », précise la primature qui a ajouté : « À l’issue du conseil, le Chef du Gouvernement a instruit la création d’un comité de travail composé de 9 ministres pour plancher sur la question ». Ces 9 ministre sont, entre autres, le Ministre du Travail, de la Fonction Publique et du Dialogue social ; le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-Parole du Gouvernement ; le Ministre de l’Économie et des Finances ; le Ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau ; le Ministre de l’éducation nationale ; le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ; le Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille ; le Ministre de la Santé et du Développement social; le Ministre délégué auprès du Ministre de la santé et du Développement social, chargé de l’Action Humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés.

Il faut rappeler qu’avant cette date, les autorités de la transition ont mené plusieurs actions louables dans le cadre de l’apaisement du climat du climat social.

En effet, dès sa nomination comme premier ministre par le colonel Assimi Goïta, Dr Choguel Kokalla Maïga a entrepris plusieurs actions auprès des forces vives de la nation et des syndicats. Le premier résultat honorable de ces actions, c’est la fin de la grève de l’UNTM.

Pour rappel, à l’occasion des 100 jours du Dr Choguel Kokalla Maïga à la primature, son cabinet avait évoqué la signature des protocoles d’accord avec les trois grandes centrales syndicales UNTM, CDTM et CSTM entre les mois de juin et août 2021, ainsi qu’avec les syndicats sectoriels. A en croire la Primature, le Gouvernement s’attèle à l’organisation de la conférence sociale destinée à prendre en charge toutes les préoccupations du monde du travail et à refonder le pacte social. « Il faut noter aussi à l’actif du gouvernement pendant ses cent premiers jours le paiement de six mois d’arriérés de salaires des travailleurs de chemin de fer du Mali ; le règlement des droits des partants volontaires à la retraite et les compresses dont le dossier était en souffrance depuis près de 30 ans », révèle le dossier de presse du Cabinet du Premier ministre.

Boureima Guindo

Source: LE PAYS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.