Affrontements entre groupes armés au nord du Mali : Oumar Ibrahim Touré dénonce la violation des préaccords…

Actualité oblige ! Le président de l’Alliance pour le Mali (Apr), Oumar Ibrahim Touré, s’est prononcé sur la dégradation sécuritaire au nord, en toile de fond, des affrontements entre les groupes armés. Selon lui, notre pays continue de vivre aux rythmes intolérables des violences et des violations volontaires ou non des préaccords par les groupes armés.

 Oumar Ibrahim Touré politicien president parti  alliance pour republique aprA la faveur de leur 1er congrès ordinaire, tenu au Cicb le week end dernier, l’Alliance pour la République (Apr) le président du parti, Oumar Ibrahim Touré, s’est prononcé sur les derniers affrontements, fustigeant le comportement des groupes armés. « Le Mali continue de vivre aux rythmes intolérables des violences et des violations volontaires ou non des préaccords par les groupes armés », a-t-il déclaré. Avant de regretter le fait  que les populations de ces zones n’ont pas encore de quiétude, ni de stabilité nécessaire à toute activité de développement.

Le président de l’Apr pense que les problèmes, auxquels, nous faisons face dans les domaines de la sécurité, de l’éducation, de l’économie, de la santé, de la justice, de l’environnement, du changement climatique, ne sont ni du nord, ni du sud, ni de l’est. Mais, dit-il, ce sont des problèmes qui concernent tous les Maliens.  « Les intérêts que nous partageons en tant que Maliens sont bien plus forts que les forces qui nous séparent », indique le président Touré.

Soulignons que ces derniers temps, la situation sécuritaire au septentrion du Mali s’est spectaculairement dégradé. Cela est dû en grande partie aux affrontements entre les groupes armés que sont le Mnla et ses acolytes (Hcua et Maa dissident) regroupés au sein d’une coordination dénommée’’ coordination des mouvements de l’Azawad (Cma) contre le groupe d’auto-défense touareg Imrad et associés (Gatia) et de l’autre aile du Maa.

Aliou Touré

source :  Le Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.