Affaire de déstabilisation des institutions : Qui protège Dr Boubou Cissé ?

Poursuivi comme présumé auteur principal dans l’affaire dite « déstabilisation des institutions de la transition », l’ancien Premier ministre d’IBK est toujours introuvable. Près de deux semaines après le placement sous mandat de dépôt de ses six autres coaccusés et malgré les multiples recherches, Dr Boubou Cissé, qui a déclaré être sur le territoire malien, reste toujours imprenable par la justice malienne et même par la Sécurité d’Etat.

Cette situation, qui perdure, renforce de plus en plus la croyance des Maliens en les rumeurs selon lesquelles l’ancien Premier ministre serait protégé dans une mission diplomatique à Bamako, où les agents des services de la Sécurité d’Etat n’ont pas accès. Au même moment, interrogé lors de la conférence de presse qu’il a animée vendredi dernier, à la Maison de la presse, s’il a rencontré son client à son arrivée à Bamako, l’un des conseils de Dr Boubou Cissé, Marcel Ceccaldi, a répondu par la négative. « Je ne l’ai pas rencontré et je ne compte pas le faire. Que la Sécurité d’Etat se détrompe. Je ne serai pas une piste pour remonter à Boubou Cissé », a dit l’avocat français. A lire entre les propos de l’homme de droit, Boubou Cissé est bel et bien soutenu dans sa fuite.
Pour rappel, dans une interview donnée par téléphone à notre confrère français « Le Temps », le fuyard Boubou Cissé, depuis sa cachette, rassurait les Maliens de sa présence sur le territoire malien. Cette version a été soutenue par ses avocats lors de leur conférence de presse à la Maison de la presse. Où se cache donc l’homme le plus recherché au Mali par la justice malienne et les services de la Sécurité d’Etat ? Pourquoi Boubou Cissé est-il devenu si difficile à retrouver ? Qui l’aide à échapper à la justice malienne ? Comment la Sécurité d’Etat qui dispose de tous les moyens techniques et financiers en matière de recherche est-elle toujours incapable de dire à la justice où il se trouve ? Voilà autant de questions restées sans réponses.
En tout cas, tout porte à croire que depuis sa cachette, Dr Boubou Cissé n’éprouve aucune crainte de se faire dénicher par les services de renseignements maliens. Il semble être tranquille dans sa tête quant à un tel scénario.Le comportement imprudent qu’il a exprimé récemment à travers l’interview donnée à notre confrère « Le Temps » prouve à suffisance qu’il serait probablement caché dans un endroit qui échappe au contrôle de la Sécurité d’Etat. Comme par exemple dans une chancellerie occidentale à Bamako. Laquelle ? La question reste posée.
Toutefois, une autre question en suspens dans cette affaire. A savoir, qui a facilité le contact entre notre confrère français « Le Temps » et le fugitif Boubou Cissé et par quel moyen de communication, sans laisser de trace exploitable pour les services de la Sécurité d’Etat ?
Dans tous les cas, de plus en plus, les gens se demandent si l’ancien Premier ministre n’est pas protégé par une puissance occidentale. Cette interrogation est d’autant plus légitime qu’il est inconcevable que les services de renseignement ne parviennent pas à localiser une personnalité de la trempe de Boubou Cissé sur le territoire national.
Youssouf Z KEITA

Source : lalettre du peuple

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.