ADEMA/RPM en commune I : Les raisons d’une alliance

L’ancien député de la commune 1 est partant pour un 3ème bail avec le parti au pouvoir. Il explique donc les motivations de l’alliance « naturelle » avec le RPM en plus d’évoquer un fait qui semble être devenu le slogan de certains candidats : l’âge n’est aucunement un handicap surtout que l’on a intérêt à prôner la complémentarité.

 Pour Ouali Diawara, il ne pouvait en être autrement. Le candidat qualifie son association à Frankaly Keita de naturelle. Tout d’abord leurs partis ont le même passé et vécu politique : le RPM est issu de la ruche avec un IBK qui présidera plus de 6 ans l’ADEMA. En 2013, ces formations ont fait chemin commun et l’ont réédité en 2018 avec pour candidat commun Ibrahim Boubacar Keita. Un moment où au sein de l’EPM l’honorable Diawara était le directeur de campagne du discrédit dont Frankaly est le président de la fédération du RPM.

D’autre part, l’ex ministre de l’énergie est le vis-à-vis du candidat adémiste : Frankaly Keita est le SEGAL du RPM en commune 1 .A part les projets de société commun de leurs partis, le parti présidentiel et son grand allié ADEMA ont une alliance locale. Chose concrétisée en 2016 lors des dernières élections communales. A cet effet, Ouali Diawara n’a pas manqué d’implorer la mémoire du défunt maire : Mamadou B Keita. « Il nous a quitté à moins d’un mois de la députation ce qui nous a beaucoup affecté. Sa capacité de rassembler est impressionnante car il arrivait à contenir les divergences au sein de la mairie de la commune 1. Assez de dénouements heureux l’attestent et sa place se fait sentir » confie l’ancien Vice-Président de la commission économique à la CEDEAO en 2001.

Il n’a pas caché que la législative n’est pas une fin en soi. Autrement dit, Ouali annonce que le couple ADEMA/RPM fera chemin en commune 1 pour les prochaines élections : municipalités, régionales et référendum.

Enlèvement de Soumaïla Cissé

 Au sujet du rapt du chef de file de l’opposition, l’Honorable Ouali confie : « j’ai passé 2 nuits blanches sans dormir. Son enlèvement sera le point noir des élections ». Pour ceux qui l’ignorent, le patron de l’Adema en commune 1 fut longtemps le vis-à-vis de l’élu de Niafunké. Quand Soumaila Cissé était ministre des finances, Mr Diawara fut le président de la commission finances à l’Assemblée Nationale qu’il présidera plus de 10 ans.

Même à l’UEMOA, le cadre d’échanges est resté. Etant donné qu’il a siégé au Parlement CEDEAO, l’actuel conseiller aux questions économiques l’Assemblée savait quoi faire au plan sous régional. « Soumaila Cissé a fait assez de choses pour le Mali et il s’en sortira. Je remercie Nianfunké pour l’avoir réélu dès le 1er tour » indique celui qui aura siégé avec lui lors de la 5ème  législature.

 Vieillesse et députation

 S’il est vrai qu’une liste d’acteurs de moins de 40 ans profile pour le second tour , Ouali Diawara fait fi de ce qui est dit. Il déclare d’ailleurs : « Je ne me sens pas du tout vieux dans la tête. La finalisation des dossiers comme le fonctionnement de l’Assemblée Nationale, les actions de développement du Mali ainsi que la justice sociale sont mes priorités. » Précisant qu’il est avec tout le monde, il a salué la performance de cette liste qui aura surpris au 1er tour faisant tomber les députés sortants.

Par contre, le Secrétaire général de l’ADEMA en commune 1 fait un rappel non des moindres : A l’heure de son 1er mandat en 1997, il avait 42 ans quand siégeait au Parlement, le vétéran Saga Soumaré qui détenait plus de 70 bougies ». Il va plus loin en ajoutant : « En 2012 quand je partais à mon second mandat, je fus en alliance avec le plus jeune député de la législature en la personne de Baty Diawara qui n’est pas inconnu en commune 1».

C’est dire que l’ancien de la Pharmacie Populaire du Mali n’est pas surpris par ce qui se chante pour annoncer la fin de sa carrière. Il estime avoir de beaux restes et compte le prouver au second tour.

D.KEITA

Source: Le Soft

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *