ADEMA-PASJ : Les jeux troubles du président intérimaire Tiémoko Sangaré

L’actuel Président intérimaire de l’Adema-Pasj, M. Tiémoko Sangaré, userait-il aujourd’hui de ce statut, à lui échu après la démission d’Ibrahim N’Diaye dit Iba, pour se faire une place au soleil ? Réputé être un fin activiste, spécialiste des combines politiques des plus insondables, le Pr. Sangaré, en déclarant dans une interview accordée au confrère “L’Indépendant” que: “L’Adema soutient les actions d’Ibk”, serait déjà dans les manœuvres pour prendre le contrôle de l’instance dirigeante de l’Adema-Pasj.

 

Tiémoko Sangaré Président intérimaire Adema Pasj ministre

En effet, nul n’a, à ce jour, entendu de tels propos venant d’un quelconque responsable du Pasj, si ce n’est du très controversé Pr. Tiémoko Sangaré. Si ces propos du président intérimaire peuvent surprendre beaucoup, ils n’émeuvent point ceux qui savent que le Pr. Tiémoko Sangaré fait partie des inconditionnels du candidat malheureux du parti à la présidentielle, en l’occurrence Dramane Salif Dembélé. Or, il se trouve que c’est dans les rangs des inconditionnels de “Dra” que couvent malheureusement les “plaies” de l’Adema-Pasj.

 

 

Ces cadres et responsables en manque de dynamisme pour se hisser au sommet qui, même sachant l’insolvabilité de la candidature de Drammane Deméblé, ont remué ciel et terre pour la magnifier et déployer maints efforts et stratagèmes pour arriver à leur faim. Et la tâche n’a pas été difficile, cela grâce à la complicité d’un des leurs qui trônait à la tête de la commission de bons offices dont la mission était de peaufiner le choix du candidat du parti.

 

 

Une stratégie qui n’a pas été comprise par ceux-là qui ont failli piquer une crise cardiaque quand Dramane Dembélé fut désigné candidat du Pasj à la présidentielle. L’objectif des initiateurs de ce fiasco, dont le Pr. Tiémoko Sangaré, était pourtant très simple : désigner un candidat qui divise, afin de pouvoir régner, convaincus qu’ils ne pouvaient parvenir à cette fin en menant un combat politique et digne à l’interne !

 

 

Par deux fois, les initiateurs de ce complot contre l’Adema ont failli jeter les masques, mais à toutes les fois, c’est le jeune candidat inexpérimenté et manipulé à souhait, Dramane Dembélé, qu’on envoya à la boucherie. La première fois, c’était pour lancer l’appel au soutien à la candidature d’Ibk au second tour de la présidentielle. Et la seconde fois, ce fut pour annoncer le projet de congrès avorté de rénovation en septembre dernier.

 

 

Visés par la duplicité et la clandestinité, ils commencent à sortir du bois. C’est dans ce registre qu’il faut ranger les propos du Pr. Tiémoko Sangaré qui, toute honte bue, affirme sans se gêner que le parti a, en aout dernier, décidé à l’unanimité de soutenir les actions du Président IBK. Or, il sait très bien que n’eût été la polémique suscitée suite à ce fiasco d’entre les deux temps tours de la  présidentielle, il ne serait jamais à ce jour “président intérimaire” de l’Adema-Pasj.

 

 

C’est dire que Dramane Dembélé et ses sbires s’apprêteraient à remettre cela. “Encore une fois, ils échoueront, ils n’en n’ont ni la capacité, ni le moyen, encore l’intelligence nécessaire pour réussir un tel coup”, nous indique un baron de l’Adema, contacté par nos soins. De belles empoignades en perspectives ? Attendons pour voir !

 

 

Pour notre part, osons une opinion sous forme de questions: la déclaration impromptue d’allégeance à IBK par le Pr. Tiémoko Sangaré viserait-elle pour l’immédiat à “sauver” la candidature à la députation de Dramane Dembélé de la noyade annoncée pour le second tour à Ségou? IBK va-t-il jouer de ses relations, suite à la déclaration du Pr. Tiémoko Sangaré, pour faire recaler la liste Rpm-Miria-Fare au profit de la liste Dramane Dembélé? Encore une fois attendons pour voir!

Assane SY DOLO

 

SOURCE: Soir de Bamako
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *