ADEMA PASJ : «Les Abeilles» se retrouvent autour des valeurs fondatrices du parti

Le Palais de la culture Amadou Hampâté Bâ a servi de cadre à la célébration du 25eme anniversaire de l’Alliance pour la Démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ) le 25 mai 2016. L’évènement était présidé par le président du parti, Pr. Tiémoko Sangaré, en présence des leaders et cadres de l’Adema les présidents d’honneur Adam Ba Konaré, Dioncounda Traoré, Aly Nouhoum Diallo et des représentants des partis amis.

moustapha dicko adama sangare Tiémogo Sangaré president adema pasj

25 mai 1991- 25 mai 2016 ! L’Adema-Pasj a 25 ans ! Un anniversaire célébré dans la joie et la réflexion au Palais de la culture Amadou Hampâté Bâ de Bamako.

Cette cérémonie était l’occasion pour les leaders, les  amis et les sympathisants de La Ruche de revivre l’histoire du parti dans ses premières heures d’existence.

L’Adema a vu le jour à une période turbulente de l’histoire du Mali. L’Alliance a  participé, aux côtés des organisations de la société civile, à la lutte pour l’instauration de la démocratie multipartite dans notre pays. Les intervenants ont tour à tour rendu hommage aux hommes et aux femmes qui ont fait et qui continuent de faire l’histoire de cette grande chapelle politique, donc du Mali démocratique.

Le président de la Commission d’organisation de ce 25eme anniversaire, Pr. Moustapha Dicko, a estimé que le «Bateau Mali» qui tanguait quand l’Adema prenait le pouvoir (juin 1992-juin 2002) n’a pas chaviré. Il a appelé les partis politiques à plus de responsabilité.

Le président de L’Alliance pour la solidarité au Mali-Convergence des forces patriotiques (ASMA-CFP), Soumeylou Boubèye Maïga, dira que l’Adema est leur patrimoine commun et qu’il a lui-même reçu beaucoup de messages de joyeux anniversaire. Il a ensuité demandé à préserver les acquis, à persévérer et à poursuivre le travail. «J’espère que l’Adema sera toujours au service du Mali» a conclu l’ancien baron de La Ruche.

La représentante du président d’honneur, Mme Ly Madina Tall, a estimé qu’en 10 ans, l’Adema a beaucoup fait même si le parti peut et doit encore mieux faire. «Nous devons être fiers de nos réalisations sans occulter nos insuffisances» a-t-elle martelé. Elle a enfin rendu hommage aux anciens de La Ruche. Quant au président de l’Adema, Pr. Tiémoko Sangaré, il a affirmé que son parti est le mieux implanté sur le territoire national. «Nous avons la lourde responsabilité de poursuivre l’œuvre entamé par nos anciens», a-t-il déclaré en exhortant ses troupes à la mobilisation et à l’unité autour du Comité exécutif (CE) de l’Adema. Il a enfin réitéré l’adhésion de son parti aux accords d’Alger. La cérémonie d’anniversaire a été aussi marquée par une minute de silence observée à la mémoire des compagnons du parti disparus, artistes et militants, notamment Abdrahamane Baba Touré, Pr. Mohamed Lamine Traoré, Kadari Bamba, Yoro Diallo dit Moutchatcha, Kalory Sory, etc. La cérémonie a pris fin sur les notes du chanteur Abdoulaye Diabaté, qui a succédé à d’autres artistes comme Mamadou Dembélé dit Dabara et le rappeur Amadou Bah dit Amkoulel.

Oumar Alpha

Source : Le Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.