ADEMA-PASJ : Alpha et le spectacle

Ancien Président du parti, Alpha Oumar Konaré porté à la tête du pays sous les couleurs de l’Adéma-PASJ entre 1992 et 2002 s’affiche peu voire pas du tout avec le parti de l’Abeille. Interrogé sur cette absence de l’un des pères fondateurs du parti, l’actuel président Marimantia Diarra a répondu en sa manière. C’était à l’occasion de la présentation de vœux à la presse le week-end dernier.

Depuis son départ du pouvoir exécutif en 2002 et la fin de ses mandats à l’Union africa

ine, Alpha Oumar Konaré se fait rare. L’ancien Président de la République donne même l’impression d’avoir une phobie pour les sorties publiques.

En 20 ans à peu près, ses sorties médiatiques se comptent sur les doigts même sur la terre de ses ancêtres. D’aucuns parlent de 2 sorties publiques de 2002 à nos jours. La première se serait passée en 2009 lors des obsèques de Mandé Sidibé qui a été son conseiller spécial en 1996 puis Premier ministre de 2000 à 2002.

La 2e et la plus récente remonterait à 2020 toujours pour des raisons sociales où il a assisté aux funérailles de son successeur Amadou Toumani Touré. Attendu pour son point de vue sur la vie de la nation, A.O.K comme on le surnomme, s’est toujours réfugié dans une sorte de mutisme incompréhensible.

Même au sein de sa famille politique, cette absence a été constatée par les yeux les moins indiscrets qui y voient un désintérêt du premier Président démocratiquement élu du pays. Mais pour les responsables de l’Adéma, il n’en est rien. Il est bien imprégné de la vie du parti, rassure Marimantia Diarra. « Alpha a juste fait un retrait spectaculaire. Sinon on se voit fréquemment comme ce fut le cas après la tenue du 6e Congrès ordinaire du parti (en octobre 2021, NDLR) où on a beaucoup échangé et pris des photos. Le président a même rappelé qu’il ne sera jamais un ancien militant de l’Adéma », a confié l’actuel président du parti.

A entendre Marimantia Diarra parler, Alpha évite juste le spectacle mais reste toujours connecté aux nouvelles du parti et du pays.

A. C.

Source : Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.