56ème anniversaire de l’indépendance du Mali : Lutte contre l’insécurité au cœur de l’évènement

Le camp Soundjata Keïta de Kati a abrité la cérémonie commémorative du 56èmeanniversaire de l’accession du Mali à l’indépendance, le jeudi 22 septembre. Cette cérémonie grandiose était présidée par le chef de l’Etat SE Ibrahim Boubacar Keïta, en présence des membres du Gouvernement, le premier ministre Modibo Keïta, des forces armées maliennes, le Chef d’Etat-Major des armées, le Général  Didier Dakouo,  ainsi que plusieurs invités venus d’ailleurs pour la circonstance. La cérémonie a pris fin par une déclaration du Président de la république.

ibrahim-boubacar-keita-ibk-president-malien-depot-gerbe-fleursmonument-independance-fete-celebration-journee-22-septemb

C’est aux environs de 9h que les officiels ont fait leur entrée au camp militaire Soundjata Keïta de Kati déjà bondé d’hommes habillés en uniforme et une foule immense de civils venus pour assister la cérémonie. A l’arrivée du chef de l’Etat, SE Ibrahim Boubacar Keïta, accompagné du premier ministre, Modibo Keïta et le préfet du cercle de Kati, la cérémonie a commencé par un dépôt d’une gerbe de fleur en la mémoire les soldats tombés sur le champ de l’honneur. Ensuite ont suivi l’exécution de l’hymne national, puis  le défilé sous l’animation ambiante de la fanfare nationale.

Les différents corps des forces armées et de sécurité ont tour à tour défilé, en commençant par la fanfare nationale, la Garde nationale, l’EMIA,  l’administration pénitentiaire, l’armée de l’air, la gendarmerie, l’armée de terre qui a bouclé la partie.

La déclaration du président de la république SE, Ibrahim Boubacar Keïta, était axée sur l’union sacrée de tous les fils de la nation pour la sauvegarde de la paix et la sécurité. Selon le chef de l’Etat, la lutte contre le terrorisme ne sera gagnée que dans la cohésion de tous les citoyens du Mali. C ‘est pour cette raison qu’il dit en langue bamanankan : « an ka gnôgon bolo minè, an ka na gnôgon sen minè ». Il ajoutera que chacun de nous n’a plus grand que le pays et que le pays doit être hissé au plus haut sommet de tout face aux menaces terroristes que notre pays paye le plus cher que toute autre idée politique qui divise le pays.

Afin de lutter contre le terrorisme, l’équipement militaire constitue l’une des grandes préoccupations du Gouvernement malien, ce qui fait que depuis des années, de gros efforts sont déployés pour donner plus de combativité à l’armée malienne. Et conclure que  pour une meilleure condition des militaires et de leur famille, la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire(LOPM)  sera mise en œuvre, pour la prise en charge des familles des soldats tombés sur le champ de la gloire.

  Boureïma Tembely

 

Source:  La Boussole

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *