25è anniversaire du Cnid-association : Au menu, la genèse et l’évolution de l’association

Le siège du parti du soleil levant, CNID Faso-Yiriwa-Ton a servi de cadre à la tenue d’une conférence-débat organisée par le CNID-Association à l’occasion de la commémoration de son 25ème anniversaire. Cette conférence-débat qui a eu lieu le dimanche 18 Octobre 2015 était placée sous la présidence du président d’honneur de l’organisation, Me Moutaga Tall, actuel ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. C’était en présence du représentant du parti Aba Touré, de la présidente des femmes, Mme Sidibé Fadima Tall, du président des jeunes du parti, Mamoudou Touré, du conférencier Dioncounda Niakaté et de nombreux militants.

maitre mountaga tall cnid faso congres national election legislative segouDès l’entame, le représentant du parti, Aba Touré, après avoir souhaité la bienvenue aux participants de la conférence-débat initiée à l’occasion du 25ème anniversaire de CNID-Association, a rendu un vibrant hommage aux hommes et aux femmes qui, avant la création de l’association, ont mené des actions pour dénoncer les pratiques antidémocratiques du régime de Moussa Traoré. Il s’agit là pour lui, des membres du Club Nelson Mandela, des membres de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali, des travailleurs de l’ORTM, des jeunes qui ont organisé la première marche dans les rues de Bamako le 15 octobre 1990, de toutes les associations du mouvement démocratique. Il a ensuite brièvement parlé des grandes œuvres ayant marquées la vie de cette organisation. Ces œuvres portent sur la création d’un Comité National d’Initiative Démocratique avec comme objectif : l’instauration et le respect de toutes les libertés individuelles et collectives ; l’instauration de la démocratie et du multipartisme ; la libre participation des citoyens à la gestion des affaires du pays.

Pour M. Touré, les auteurs de cette initiative constitués des patriotes convaincus, en compagnie de leurs militants, venaient de prendre à l’époque une lourde responsabilité en optant pour une opposition politique à visage découvert et avec toutes les conséquences que cela pouvait engendrer. “Sachant que leurs épouses étaient désormais des veuves et leurs enfants des orphelins, ces hommes ont accepté de poursuivre leur idéal : celui de l’intérêt du peuple d’abord qui loin d’un slogan creux, démagogique et trompeur était une conviction ferme”, nous a rappelé Aba Touré. Notre intervenant termine par saluer la signature de l’accord de paix et de réconciliation issu des pourparlers d’Alger. Ainsi, il a invité toutes les parties à s’investir pour la mise en œuvre dudit accord.

De son côté, la présidente des femmes du parti a salué les grands efforts de ces précurseurs de la démocratie au Mali.

Quant au président des jeunes, Mamoutou Touré, il a indiqué que la jeunesse s’inspirera des grandes œuvres battues par les responsables du CNID-Association en faveur de la démocratie dans notre pays. Pour lui, certes, des efforts ont été consentis mais il reste encore beaucoup à faire. Pour ce faire, il a exhorté les jeunes du parti à apporter leur pierre à la construction de l’édifice commune à travers une formation citoyenne.

Prenant la parole, le président d’honneur du CNID-Association, Me Mountaga Tall a souhaité prompt rétablissement au président de l’association qui en ce jour souffre d’un problème de santé avant de parler de quelques moments forts qui ont marqué l’histoire de l’avènement de la démocratie au Mali. C’est sur cette note qu’il a fait son retrait de la salle pour des raisons de calendrier.

Alors commence la conférence-débat portée sur deux parties : une première sur le contexte de l’association, sa genèse, son évolution et son épilogue et une seconde partie sur des questions débats.

Cette conférence-débat animée par Dionkouda Niakaté s’est soldée par des témoignages des doyens Gaoussou Diawara et Moriba Sangaré. Pour eux, avec le CNID, tout est né de la démocratie malienne. Donc le CNID est un patrimoine de la démocratie.

Mamadou BALLO

source : Zénith Balé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *