Suite à son adhésion à l’URD de feu Soumaïla Cissé: L’ancien Premier ministre Boubou Cissé a été élu Secrétaire aux questions Economiques de la Section de Djenné

L’information a vite submergé tout le landerneau politique, dans la journée du samedi 26 juin dernier. Surtout que la déclaration venait de l’intéressé lui-même :  » C’est officiel, le Dr. Boubou Cissé est élu Secrétaire aux questions économiques de la section URD de Djenné « .

Après les persistantes rumeurs de ces derniers temps, l’ancien Premier Ministre du dernier gouvernement du régime déchu d’IBK, est désormais militant actif de l’Union pour la République et la Démocratie (UDR) de l’ancien Chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé, décédé le 25 décembre 2020. La démarche a été concrétisée à Djenné, sa ville natale, le samedi 26 juin dernier, lors de la conférence de la Section du parti dans cette haute place de l’islam au Mali.

L’intéressé a lui-même ainsi annoncé la nouvelle sur sa page Facebook :  » C’est officiel, le Dr. Boubou Cissé est élu Secrétaire aux questions économiques de la section URD de Djenné. Les travaux de la conférence de la section étaient présidés par les Vice-présidents du Bureau National de l’U.R.D, Madani Traoré, Befon Cissé et le Segal. adjoint Gahourou Doucouré « .

Diversement accueillie au sein de l’opinion, la nouvelle n’a pas fait l’objet d’un communiqué de la part du Bureau Exécutif National. Et, en dépit des tentatives de L’Indépendant d’en savoir un peu plus, les officiels du parti n’ont pas souhaité commenter cette adhésion de taille, pour le moment.

Par contre, le président des Jeunes de l’URD, Abdrahamane Diarra, a commenté sur sa page Facebook que Feu Soumaïla Cissé fut une source intarissable de sagesse, de savoir et de savoir-faire.  » Honorer sa mémoire ne peut se faire à travers de simples déclarations. Mais plutôt de l’engagement, dans la tenue et la retenue « , a-t-il souligné. Et d’ajouter :  » Je suis choqué de voir des déclarations çà et là tendant à faire croire que sa succession serait dédiée à un seul individu ou un petit groupe d’individus. Non le charismatique leader qu’il fut nous a démontré que sa succession va bien au-delà de ça « .

Pour lui,  » au-delà de l’URD et du Mali, le monde entier sait que nous pouvons tous nous porter candidats à la candidature de l’URD à l’élection présidentielle. Si nous le faisions ce serait normal « . a-t-il affirmé,  » Mais puisque nous sommes en démocratie et que notre regretté leader a toujours été très respectueux de la démocratie et de l’intérêt général, acceptons, en respect de sa mémoire, de nous soumettre à cet exercice « .

Et de conclure :  » Depuis 2003, sans rien demander, nous avons été nombreux à animer ce parti, et, aujourd’hui, malgré la zone de turbulence que nous traversons, nous demeurerons engagés et déterminés à préserver les acquis et, mieux, à gagner les batailles électorales attendues ».

Notons que beaucoup d’analystes politiques estiment que cette adhésion de l’ancien Premier ministre d’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) à l’URD, le parti du défunt Soumaïla Cissé, est une manœuvre pour être le candidat du parti de la poignée de mains à l’élection présidentielle de 2022.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.