Le M5-RFP chez ses anciens alliés : Jeamille Bittar enfile le manteau du réconciliateur

Dans une dynamique de réconciliation entre le Mouvement du 5 juin (M5-RFP) dans sa forme actuelle et les cadres qui s’en étaient éloignés, l’un des leaders du mouvement, Jeamille Bittar, en homme de médiation, était chez l’Imam Dicko le lundi dernier.

Depuis un certain temps, le M5-RFP avait perdu quelques ténors pour des raisons de choix stratégique, quand il s’est agit de la gestion de la Transition en vue de refonder l’Etat malien. Pour en quelques sorte demander pardon et se  réconcilier avec ses personnalités en retrait tout en reconnaissant ses erreurs, le M5-RFP, à travers leur porte-parole, Jeamille Bittar, à la tête d’une forte delegation, vient de rendre visite à ces ex-associés.

Parmi ces anciens alliés, on peut citer l’Imam Mahmoud Dicko, précédemment reconnu comme “autorité morale” du M5-RFP, Issa Kaou Djim, ex-coordinateur de la Coordination des mouvements et sympathisants de l’Imam Dicko (CMAS), Pr Clément Dembélé, leader d’opinions et d’autres personnalités du mouvement tombeur du régime IBK.

L’Imam Mahmoud d’accord avec la manifestation de ce vendredi 4 juin

Selon Jeamille Bittar, cette série de visites a pour objectifs de “reconnaitre les erreurs du mouvement, se pardonner et reprendre ensemble le chemin” qu’ils ont pris il y a plusieurs mois.

Prenant la parole, Imam Mahmoud Dicko soutiendra qu’il a accepté la main tendue du M5-RFP pour se retrouver afin de défendre le principe de refondation de l’Etat malien.

Par ailleurs, il a invité le mouvement à se parler et se comprendre en cas d’erreur venant de l’un d’eux, au lieu de se blamer. « Je souligne qu’on ne doit pas blâmer un homme à cause d’une seule erreur », a-t-il indiqué, comme pour faire allusion à lui-même.

Pour conclure, l’Imam de Badalabougou a lancé un grand appel à ses partisans à la grande mobilisation du 4 juin prochain, initiée par le M5-RFP.

L.B

Source: Mali Horizon
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.