Gouvernement : Comment Choguel compte former son équipe

Nommé Premier ministre de la Transition Dr Choguel Kokala Maiga s’active à former un gouvernement restreint de 25 ministres. Une équipe performante que le locataire de la primature veut asseoir essentiellement avec des gens qui ont au moins l’expérience d’un cabinet ministériel ou d’ambassadeur. Coup de tonnerre.

Le message de Choguel Kokala Maïga au M5-RFP est clair : tout le monde ne peut devenir ministre. La Transition est en pleine mi-temps. On n’a pas droit à l’erreur. Il est conscient.

« Je formerai mon gouvernement de 25 membres sur la base des gens qui ont l’expérience d’avoir fait l’objet de nomination dans un cabinet ministériel une ambassade », rapporte notre source au sein du mouvement contestateur à l’origine de la chute du régime d’IBK en août 2020.

Ainsi donc, le vétéran politique prend le contrepied de certains caciques du mouvement dont il est le président du comité stratégique. Ceux qui, ne répondant pas aux critères, se voient privés d’être nommés dans le futur gouvernement.

Il nous est revenu aussi que l’exigence de Choguel ne se limite pas seulement aux membres du M5. Elle s’étend aux militaires. « Je vais travailler. Si les militaires s’immiscent dans mes actions pour m’empêcher de travailler comme il se doit, je n’hésiterai pas à démissionner », a confié le président du parti du Tigre debout aux cadres du M5-RFP.

Il semblerait que le temps de la fête a vite cédé à la déception chez certains ténors du mouvement.

Les principes sur lesquels Choguel Maiga entend travailler sont connus : des femmes et des hommes choisis sur la base de leurs expériences avérées pour éviter le tâtonnement.

O.M                   

Source : Le SOFT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.