CNT : débats houleux sur l’accord d’Alger, des législateurs opposés à sa mise en oeuvre.

L’accord d’Alger suscite beaucoup de polémiques aux seins de la population alimentées souvent par diverses interprétations. C’est dans ce cadre que la Minusma et le Conseil national de Transition ont organisé le mardi 13 juillet 2022 une Journée d’information à l’attention des membres du Conseil national de transition sur la mise œuvre dudit accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. Cette journée a eu pour cadre le Centre international de conférence de Bamako (CICB).
L’initiative rentre dans le cadre d’une dynamique d’appropriation d’échange d’information et de sensibilisation par la communauté internationale.
Ce cadre d’échange, qui durera 13 jours, à pour objectif de favoriser l’appropriation, de renforcer les capacités des membres du CNT sur l’accord pour paix et la réconciliation par les membres du CNT et contribuer à lever les obstacles liés à sa mise en œuvre.

La première journée a donné lieu à des débats houleux autour de l’accord. Elle a été marquée par l’opposition de plusieurs membres du CNT à la mise en œuvre de cet accord issu du processus d’Alger.

M.S

Source: aBamako
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.