Situation sécuritaire : Le Gouvernement abandonne le Nord

kidal ville region commerce mnla azwad monument place publique

Les forces de sécurité maliennes ne sont plus qu’essentiellement dans les villes de Gao et Tombouctou. Des localités comme Ménaka, Bourem, Bamba, ou encore Gourma Rharouss… abandonnées à leur triste sort par ceux qu’on appelle Fama. Les forces de la Minusma n’assiègent que les chefs-lieux des villes comme Gao ou Tombouctou, où ses soldats trainent comme des mouches. Allant jusqu’à signer un pseudo accord avec le Mnla sur la création d’une ‘’zone temporaire de sécurité’’. Koulouba reste muet comme une carpe sur la question. Et la conséquence est qu’au lieu de protéger les civils, les soldats de la Minusma tirent sur eux. A qui les populations du Nord doivent-elles se fier donc ? L’armée malienne ? La Minusma ou les milices ? Avec la menace persistante de Boko Haram en connexion, on le sait, avec le Mujao qui opérait au nord du Mali, les Maliens ont une bonne raison d’avoir peur. Alors la question qui se pose maintenant est : où est l’Etat ? Au nord du Mali, les populations ont le sentiment d’être abandonnées. Le gouvernement se pliant toujours aux désidératas de la Minusma, (une force qui a réussi à mettre les Maliens sur son dos). Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions.

La Rédaction

source : LE MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.