Situation invivable de Kidal: IBK monte sur ses grands chevaux

C’est de cela que nous voulons, le mandé mansa sortir ses biceps pour la cause du Mali. Il semble en prendre conscience suite à la la rencontre récente avec les représentants du conseil de sécurité de l’ONU. Où il a asséné ses quatre vérités.

 serval force française soldats nord mali KIDAL GAO TOMBOUCTOU MISSION TERMINE

 

« Il n’y a jamais d’omelettes sans casser des œufs ». Après une période de tergiversation, IBK a, semble-t-il, opté pour la fermeté et devant qui qu’il soit.

 

 

Presque plébiscité à la présidentielle, IBK est condamné à la réussite. Mal parti pour un quinquennat plein d’embûches, le prince de Sébénicoro a certainement pris conscience. Il aurait décidé de nettoyer le gouvernement OTL mais de ne plus mâcher ses mots devant qui que ce soit pour la patrie. C’est ainsi qu’en « Homme de poigne », il a asséné ses quatre vérités à ses visiteurs : « Tout est possible sauf l’autonomie, le fédéralisme ou l’indépendance. Le Mali est UN, UNIQUE et INDIVISIBLE et notre territoire ne sera jamais la proie de qui que ce soit. Je ne négocie pas avec quelqu’un qui a des armes, qui n’est pas cantonné et qui ne reconnaît pas l’intégrité du Mali allant de Kayes à Kidal… »

 

 

Avec cette sortie magnifique, nous reconnaissons le grand l’homme de poigne. Il ne reste qu’à lui demander de se débarrasser de certains ministres déficients de sa famille afin qu’il travaille pour le résultat. Si réellement, il rêve pour le bonheur des Maliens. Sinon, en montant sur ses grands chevaux ce lundi avec la délégation du haut conseil de sécurité de l’ONU, il prouve à suffisance qu’il est prêt à négocier mais dans le respect de la République souveraine du Mali. C’est vrai qu’être trop ferme en position de faiblesse peut engendrer d’autres problèmes mais cette sortie fracassante et qui a été soutenue par les Honorables députés (majorité et opposition) servira à décanter la situation.

 

Boubacar DABO  

SOURCE: Zénith Balé
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *