Rédaction de la nouvelle constitution du Mali: La CNTK plaide pour l’insertion de la » préservation de la richesse de la diversité ethnoculturelle «

La Communauté Noir Kel-tamashek (CNKT) a organisé, samedi 30 juillet, une conférence de presse à la Maison de Presse. Au cours de laquelle, elle demande la prise en compte de la  » préservation de la richesse de la diversité ethnoculturelle  » dans la rédaction de la nouvelle constitution. L’occasion a été mise à profit par les conférenciers d’annoncer la tenue d’un Salon mondial en décembre prochain au Stade 26 mars de Bamako.

 

D’entrée, le Président de la CNKT, Koïna Ag Ahmadou, a rappelé que ladite rencontre a pour objectif de mieux s’organiser pour une meilleure prise en charge de leur préoccupation. Affirmant que leur problème présent ne peut se résoudre sans une cohabitation dans la dignité et une solidarité avec toutes les communautés. D’où la volonté de la CNKT de continuer à rassembler pour mieux contribuer au renforcement de la cohésion sociale, à la consolidation de l’unité nationale,  » la CNKT s’engage à soutenir tout le processus de la Transition ainsi que celui du post-transition, qui auront hérité du Mali Kura en paix « , a-t-il fait remarquer.

Pour sa part, Pr. Inamoud Ibny Yattara a indiqué que la démarche consiste à travailler davantage pour influencer les politiques, voire être dans les politiques afin de faire valoir leurs droits. Il s’agit pour la CNKT de réclamer son identité au niveau national et international. Car, dit-il, la CNKT représente près de 3 millions de la population malienne, selon les estimations. Elle est composée de blancs, noirs et métisses. Avant de dénoncer la stigmatisation, la discrimination et la marginalisation qu’ils subissent. C’est pourquoi, la CNKT propose d’intégrer dans l’avant-projet de loi de la nouvelle constitution en rédaction,  » la préservation de la richesse de la diversité ethnoculturelle. Il faut que tout le monde sache que le Mali est multiethnique et divers « , a-t-il dit.

Il a, en outre, demandé de faire la promotion de l’inclusivité, «  la CNKT dispose suffisamment de propositions concrètes pour le Mali « , a-t-il indiqué aux journalistes. Les conférenciers ont annoncé aux hommes de médias, la tenue, en décembre prochain, d’un Salon Mondial, au Stade du 26 Mars, où toute la communauté va se retrouver pour exposer ses valeurs traditionnelles et culturelles.

O. BARRY

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.