Quatre gendarmes français pour renforcer la composante police de la Minusma

Plusieurs pays européens vont renforcer les rangs de la composante police de la mission onusienne au Mali. Côté français, quatre gendarmes doivent être projetés:

minusma

 

 

– 1 officier du corps de soutien technique et administratif (OSTAGN), en cours de désignation,

– 3 sous-officiers, qui rejoindront Bamako ce 20 février, aux postes suivants:
– 1 formateur Police Judiciaire de la gendarmerie départementale,
– 1 formateur moniteur d’intervention professionnel (qualifié Franchissement Opérationnel) de la gendarmerie mobile,
– 1 spécialiste WIT (weapon intelligence team) chargé de travailler sur l’aspect contre IED en tant que TIC. Ce gendarme a eu une expérience similaire en Afghanistan et a suivi un cursus de formation auprès de l’école du génie à Angers.

Des policiers suédois et hollandais arriveront en mars. A terme, la Minusma doit compter 12 640 membres du personnel en uniforme, dont 11 200 soldats et 1 440 policiers.

Source: Ouest-France

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *