Processus d’intégration : A la tête d’une cinquantaine d’ex-déserteurs, le Colonel Abass Ag Mohamed Ahmed prend le train en marche

Cette décision a été prise depuis hier jeudi 7 mars. Le Colonel Abass Ag Mohamed Ahmed est arrivé à Tombouctou à la tête d’une cinquantaine d’ex-déserteurs. Arrivés triomphalement dans la Coté des 333 Saints, ils se sont rendus au camp de l’armée malienne en attendant d’être acheminés à Bamako où ils prendront part au processus d’intégration d’ex-déserteurs qui a déjà démarré depuis janvier dernier.

Aujourd’hui, les combattants qui participent à ce processus sont pour la plupart issus des rangs de la Plateforme, de la Coordination des Mouvements de l’Entente (CME) et du MSA. Les participants à ce processus sont répartis en trois groupes. Les officiers sont à l’école de la gendarmerie à Faladié, les sous-officiers sont à Markala et les hommes de rangs à Séguéla dans la région de Kayes.

En prenant cette décision de rejoindre le processus d’intégration avec les ex-déserteurs qui étaient à ses ordres, le Colonel Abass Ag Mohamed Ahmed tourne ainsi le dos aux ex-rebelles de la CMA. Ces derniers avaient rejeté toute participation de leurs ex-déserteurs dans ce processus d’intégration jusqu’à ce que leurs doléances soient prises en compte. Il s’agit notamment de la détermination  une bonne fois pour toute des grades de ces ex-combattants anciennement membres des FAMAs et surtout la définition des contours de la future armée reconstituée.

Rappelons que le Colonel Abass Ag Mohamed Ahmed  avait décidé de retourner au sein du MNLA il y a environ un an pour marquer sa volonté de participer pleinement à l’accélération de la mise en œuvre de l’accord. Ce, après avoir claqué les portes du Congrès pour la Justice dans l’Azawad (CJA) dont il avait contribué à sa création. Il faut signaler que le Colonel Abass Ag Mohamed Ahmed n’est pas le seul officier de la CMA à rejoindre le processus d’intégration. D’autres l’ont fait sous la bannière des mouvements qui y participent. Beaucoup n’excluent pas que dans les jours à venir d’autres ex-déserteurs issus des rangs de la CMA n’adhèrent au processus.

Kibaru

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *