Paix et Sécurité au Sahel : Le Conseil de Sécurité de l’ONU attendu au Mali

Le Mali abritant le poste de commandement central de la force du G5 Sahel sera l’un des hôtes d’une délégation du Conseil de Sécurité des Nations-Unies qui effectuera un périple au Sahel à la fin de ce mois d’octobre.

ibk ibrahim boubacar keita president malien Antonio Guterres secretaire nation unies onu usa

D’après l’annonce faite par l’organisme onusien, sa délégation se rendra du 19 au 23 octobre en Mauritanie, au Mali et au Burkina Faso. Objectif, faire l’état des lieux de la préparation pour le déploiement de la force conjointe G5 Sahel.

Au sujet de l’opérationnalisation de cette force du G5 Sahel, le Ministre français des Affaires Etrangères, Jean Yves le Drian, en visite officielle à Niamey, mardi dernier, a déclaré à la presse que son plan stratégique sera validé le 30 novembre prochain par le Conseil de Sécurité de l’ONU.

La force conjointe G5 Sahel, acté le 2 juillet à Bamako, devrait être opérationnelle depuis le mois passé. Mais elle est confrontée à un souci de financement. Sur les 423 millions d’euros nécessaires, seuls 58 millions d’euros de l’Union Européenne et 50 millions d’euros des pays membres du G5 Sahel sont disponibles.

Si la force G5 a été adoubée par le Conseil de Sécurité, la possibilité d’une aide internationale à son financement n’a pas été ouverte par l’ONU. C’est ce qu’espère obtenir la France, notamment auprès des Américains très réticents à augmenter les dépenses de l’ONU dans les opérations de paix. C’est dans cet ordre d’idées qu’une conférence internationale de planification des contributions est prévue pour le 16 décembre 2017, à Bruxelles, en Belgique.

Katito WADADA

 

Source: LE COMBAT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *